« Faire de la transparence une exigence », voilà l'une des promesses de campagne de #François Fillon. Force est de constater que depuis plusieurs semaines, le candidat Les Républicains à l'élection présidentielle a bien du mal à tenir sa promesse. Ce mercredi, c'est le site Mediapart qui se fait l'écho d'une nouvelle affaire. François Fillon a signé début 2016 un contrat avec Fouad Makhzoumi, puissant milliardaire libanais et dirigeant du groupe FPI, l’un des leaders mondiaux de la fourniture de pipelines.

L'utilisation de fonds en question

Ce dernier figure sur la liste des clients de la société du candidat, 2F Conseil.

Publicité
Publicité

Toujours selon Mediapart, ce contrat a donné lieu au versement de 10 000 à 20 000 euros. Le site d'information s'interroge donc sur les liens entre les deux hommes, et sur l'utilisation des fonds versés par Fouad Makhzoumi à François Fillon. D'autant qu'au moment de la signature de ce contrat, l'ancien premier ministre était déjà candidat à la primaire de la droite et du centre. #Élections #Politique