Cette semaine, l'ancien premier ministre #Manuel Valls a annoncé qu'il ne voterait pas pour #Benoît Hamon, le candidat officiel de son parti, au premier tour de l'élection présidentielle le mois prochain. Le malheureux perdant de la primaire à gauche apportera sa voix à son ancien ministre de l'Economie et nouveau leader des sondages, Emmanuel Macron.

Mais Sylvie Lions-Noguier, une militante du PS marseillais, a décidé de porter plainte pour "abus de confiance" contre la Haute Autorité d'organisation des primaires, mais aussi - et surtout - contre le parti Socialiste. Le quotidien La Provence s'est procuré une copie du dépôt de plainte, dans lequel la militante déclare que les deux tours de la primaire ont coûté 2 Euros aux sympathisants de gauche, qui se retrouvent aujourd'hui trahis car "l’ensemble des membres se devaient de soutenir le candidat élu, et particulièrement M. Manuel Valls". Elle en cite pour preuve la charte signée par chaque candidat avant le premier tour de l'élection qui a eu lieu en Janvier dernier.

Publicité
Publicité

La plaignante déplore l'absence de sanctions de la part de la direction du PS envers ces 'frondeurs de droite', et exige, à défaut, le remboursement de ses 2 Euros. #Président de la République