Le premier tour a commencé ce matin, et sera suivi de près par l'ensemble des médias pendant toute la journée, jusqu'à la proclamation des résultats vers 20h30. Habituellement, ils sont fournis dès 20h, mais cela risque de changer car certains bureaux de vote en ville ne fermeront que vers 20h, tandis que la majorité fermera à 19h. Il s'agit pour les Français prêts à se déplacer - on attend une abstention record - de choisir, parmi les 11 candidats, celui qui leur correspond le plus, et qu'ils jugent prêt à incarner la République française. A cette occasion, plus de 50 000 policiers et gendarmes ainsi que 7000 militaires sont mobilisés. Leur rôle sera de protéger les bureaux de vote de la menace terroriste.

Publicité
Publicité

L'abstention, grande inconnue

La campagne aura au moins permis aux candidats de réaliser à quel point les Français étaient dégoûtés de la politique et de ses représentants, et ne se faisaient pas d'illusion sur la capacité de leur vote à changer les choses. Ainsi, les commentateurs prédisent depuis quelques mois une abstention record. Pour le moment, le taux d'abstention le plus fort remonte au premier tour de la présidentielle de 2002, avec seulement 71.60% des votants inscrits sur les listes électorales s'étant déplacés pour voter. En 2007, elle avait été moindre, grâce à une participation de 83.77%, et en 2012, elle avait à nouveau chuté, avec une participation de 79.48%. Franchira-t-on aujourd'hui le seuil symbolique des 70% de participation ? Nul ne le sait encore.

Publicité

Les candidats

Comme à chaque élection présidentielle, un large éventail de candidatures allant de l'extrême gauche à l'extrême droite se déplie pour les Français. De gauche à droite, on a Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), Philippe Poutou (Nouveau Parti Anticapitaliste), Jean-Luc Mélenchon (La #France insoumise), Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès), Benoît Hamon (Parti socialiste), Jean Lassalle (Résistons !), Emmanuel Macron (En Marche !), François Asselineau (Union Populaire Républicaine), François Fillon (Les Républicains), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) et Marine Le Pen (Front National). Tous ne sont pas donnés à égalité dans les sondages : on retrouve en fait une équipe de 6 petits candidats et une autre de 5 grands candidats susceptibles d'arriver au second tour.

Philippe Poutou, Nathalie Arthaud, Jean Lassalle, Jacques Cheminade, François Asselineau et Nicolas Dupont-Aignan font partie de ces petits candidats dont on pense objectivement qu'ils n'ont aucune chance de se retrouver au second tour de l'élection présidentielle.

Publicité

En revanche, pour les grands candidats, les sondages ont rarement été aussi serrés : Benoît Hamon, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont presque au coude-à-coude dans les sondages, et rien ne peut dire avec certitude ce qui va les départager à l'issue du premier tour. Tous les pronostics sont possibles, notamment avec la remontée éclair de Jean-Luc Mélenchon ces dernières semaines.

Bureaux de vote

Avec 47 millions de votants pour cette élection nationale, il faut ouvrir tous les bureaux de vote de France. Ainsi, en métropole, 66 546 bureaux de vote sont ouverts depuis 8h et fermeront vers 19h. En ce qui concerne l'outre-mer, avec le décalage horaire, le vote a généralement eu lieu samedi, soit la veille du scrutin national, sauf à la Réunion, à Mayotte, et en Nouvelle-Calédonie. Les Français de l'étranger ont pour la plupart voté hier également, dans les ambassades et les consulats français de leur pays de résidence, à l'étranger. Par exemple, on a d'ores et déjà les résultats des bureaux de vote de Guadeloupe, en ce qui concerne les outre-mers, mais ils ne seront dévoilés qu'en même temps que ceux de France métropolitaine, ce soir. #Élections