Après les Britanniques et le Brexit, les Américains avec l'élection de Donald Trump, on peut se demander si le monde #Politique n'est pas en train d'évoluer de façon radical... En France nous pourrions pourtant nous croire à l'abri de ce type de vote protestataire. Or, au vu des futures élections présidentielles à l'issue pour le moins incertaine, nous sommes en mesure de nous demander si la France ne vas pas être contaminée par "l'effet contestataire" en choisissant de voter pour certains politiciens bien que décriés ou mis en cause dans de nombreuses affaires, ce qui ne les empêche en rien d'afficher une assurance hors pair. En effet un bon nombre de leurs partisans sont prêts à donner leur voie et par conséquent leur confiance et leurs espérances à des représentants mis en examens! Le président sortant, à cause de l'opposition, n'avait pu mettre en place la loi empêchant toute personne impliquée dans une affaire judiciaire de se présenter à la plus haute fonction de l'état.

Publicité
Publicité

Ce dernier avait par ailleurs déclaré: "Un président se doit d'être exemplaire", ce qui n'est peut-être pas le cas de tous les candidats... Lassés de la politique actuelle, nombreux sont ceux qui, résignés, sont prêts à se ranger aux côtés de partis extrêmes représentés par des candidats au langage "populaire" auxquels ils s'identifieraient. Cependant au vu du train de vie et de la richesse des leaders en question, il est surprenant que le peuple, ouvrier ou agricole, puisse penser que ces élites soient capables de comprendre les difficultés du quotidien!

Vote d'adhésion, vote utile ou par dépit : et vous, allez-vous voter?

Depuis de nombreuses années, nous avons pris l'habitude de voter non pas par adhésion mais contre un candidat ou un parti. Ceci est d'autant plus vrai cette année, les favoris ayant été éliminés lors des primaires il est difficile pour beaucoup d'entre nous de savoir vers qui reporter son vote.

Publicité

Il est d'ailleurs curieux de constater qu'un candidat qui aura brillé par sa discrétion pendant tout un quinquennat peut se retrouver, suite aux primaires, représentant de son parti, déjouant ainsi tous les pronostiques! Egalement, beaucoup de Français se voient contraints d'avoir recours au vote utile afin d'éliminer les candidats jugés les pires, mais au final est-ce le moyen adéquat d'élire le dirigeant de notre pays même si cela reste toujours plus efficace que l'abstention? Car le plus important reste tout de même de faire entendre sa voix.

#Élections