« Pour les familles, pour les enfants, pour l'avenir, le 7 mai : Macron, c'est non », explique Ludovine de la Rochère, présidente de la #Manif pour tous, dans un communiqué. Pour autant, le mouvement opposé au mariage homosexuel n'a pas non plus décidé de soutenir Marine Le Pen. Un « ni-ni », position semblable à celle prise par Sens commun, mouvement proche de François Fillon tout au long de sa campagne, qui a décidé de ne pas choisir entre les deux candidats du second tour.

Macron favorable à la PMA

Le mouvement de la Manif pour tous avait recueilli un grand succès en s'opposant à la loi du mariage pour tous, dite loi Taubira, finalement promulguée en 2013.

Publicité
Publicité

Cela avait provoqué de nombreuses manifestations de la part du mouvement, auxquelles avaient participé plusieurs milliers de personnes, dont Marion Maréchal-Le Pen, élue du Front National. De son côté, #Emmanuel Macron entend bien sûr ne pas revenir sur cette loi Taubira. Il prévoit même d'aller plus loin en légalisant la PMA pour les couples de femmes. Une politique évidemment très opposée à celle de Marine Le Pen, et qui pourrait donner lieux à quelques échanges entre les deux candidats lors du débat télévisé d'entre deux tours prévu le 3 mai. #Élections