La victoire à l’élection présidentielle oblige le Président élu à obtenir une majorité à l’Assemblée. Pour Les Républicains, comme pour les Socialistes, la montée du Front National et l’irruption sur la scène politique du mouvement En Marche, créent des incertitudes et obligent les dirigeants à une stratégie politique différente de celle que l’on a connue lorsque le paysage français était divisé entre la Droite et la Gauche. Fillon pense qu'il n'aura pas de problème de majorité à l'Assemblée Nationale. Fillon estime qu’il a une majorité prête à le suivre s’il est élu Président de la République. C’est une vérité pour lui, mais pas la réalité des urnes, surtout s’il est battu et on peut penser qu’un fort pourcentage des électeurs Les Républicains iront vers le Front National. S’il veut empêcher ce scénario, il faut que Fillon soit plus actif sur le terrain à 20 jours du premier tour de l’élection présidentielle.

Publicité
Publicité

Au Parti Socialiste, la sortie de Manuel Valls dans le double soutien à Macron et à Fillon ne favorise pas le climat et le moral des troupes socialistes.

Quelle majorité pour Macron s'il est élu ?

Pour Macron, une victoire à l’élection présidentielle peut lui donner une dynamique pour constituer un Parti, mais il n’est pas sûr d’obtenir la majorité à l’Assemblée et il devra accepter une majorité à géométrie variable. Au Front National, Marine Le Pen parie qu’un échec à la Présidentielle se traduira par une victoire aux législatives. Dans tous les partis politiques la question de la construction d’une majorité devient un sujet préoccupant car la recomposition des partis politiques et du paysage politique ne peut se faire sans tenir compte des vieilles baronnies des Socialistes et des Républicains.

Publicité

Pour Emmanuel Macron, c’est un véritable problème car, même élu Président, il lui faudra construire une majorité durable et non de circonstance afin d’infuser ce qu’il considère comme essentiel : le fluide de l’efficacité.

Les différents candidats face à une énigme: trouver une majorité à l'Assemblée Nationale

Les différents candidats, tout en pensant à la Présidentielle, doivent aussi affiner et penser leur projet législatif. Valls a fait une offre de service à Fillon. Quelle crédibilité accorder à ce type d’accord qui marrie la carpe et le lapin ? #François Fillon estime qu’il sera vainqueur grâce à un vote caché et il est convaincu que les Français, en l’élisant, lui donneront une majorité à l’Assemblée. Sur le territoire français, sont présents des candidats Les Républicains comme des candidats du Parti Socialiste. Il faudra 577 députés les 11 et 18 juin 2017. Une fois élu, le Président devra régler les problèmes de sa majorité pour que son projet présidentiel soit bien calé dans les rails de la gouvernance politique jusqu’en 2022. La recherche d'une majorité est un problème pour les candidats, mais aussi pour les différents élus sortants.

Publicité

En effet, un certain nombre de candidats députés sortants n'affichent pas clairement leur soutien à tel ou tel candidat, car ils veulent se préserver du discrédit qui frappe toute la classe politique et attendent le premier tour de l'élection présidentielle pour se décider. #Élections #Emmanuel Macron