Ça y est, le nom des candidates et candidats qui se présenteront sous l'étiquette "La République En Marche" aux élections #législatives, qui auront lieu les 11 et 18 juin prochains, ont été annoncés lors d'une conférence de presse, qui a commencé un peu avant 16H cet après-midi (l'horaire initialement prévu étant 12H). Richard Ferrand, secrétaire général du mouvement "En Marche" s'est d'abord excusé du retard, retard qu'il dit "lié à des considérations techniques".

Il a commencé son annonce en rappelant que le leitmotiv d'"En Marche" est la refondation de la vie politique, visant à transformer le pays. Il a ensuite rappelé l'objectif actuel du mouvement qu'il représente et qui est d'obtenir une "majorité absolue à l'Assemblée Nationale".

Publicité
Publicité

Sélection des candidats

Il a annoncé que les candidats ont été choisis par une commission nationale d'investiture, présidée par Jean-Paul Delevoye et composée de 9 membres. Cette commission a examiné autour de 19 000 candidatures (sans compter celles reçues ces derniers jours), ce qui représente en moyenne 34 candidatures par circonscription. D'après Richard Ferrand, il y avait 79% de dossiers masculins contre 21% de dossiers féminins. Après une pré-sélection, plus de 1700 entretiens auraient été réalisés par des salariés et bénévoles du mouvement.

Richard Ferrand a insisté sur le fait que les candidats retenus respectent les 5 critères de sélection qu'avait fixé Emmanuel Macron le 19 janvier dernier, à savoir le renouvellement, la parité réelle, la probité, la pluralité politique et la cohérence.

Publicité

En effet, d'après Richard Ferrand, 52% des candidats retenus sont issus de la société civile et n'ont donc jamais exercé de mandat politique, le nombre de candidats féminins est le même que le nombre de candidats masculins (214), tous les candidats ont un casier judiciaire vierge, l'ensemble du spectre républicain est représenté et, enfin, tous les candidats se sont engagés à soutenir le projet d'#Emmanuel Macron. D'après Richard Ferrand, 93% des candidats ont une activité professionnelle, 4% sont retraités, 2% sont en recherche d'emploi et 1% sont des étudiants. Il a précisé aussi que l'âge moyen des candidats est de 46 ans (le candidat le plus jeune ayant 24 ans et la candidate la plus âgée ayant 72 ans), contre 60 ans en moyenne pour les députés sortants.

Tous les candidats ne sont pas encore connus

La totalité des candidats n'a pas été annoncée (seuls 428 sont désormais connus), la commission d'investiture pour les législatives 2017 du mouvement "La République En Marche" ayant besoin de plus de temps que prévu pour les traiter, et notamment pour "approfondir des échanges et des travaux" avec certains territoires d'outre-mer, d'après Richard Ferrand.

Publicité

Rappelons que déjà 14 candidats avaient été annoncés début avril. Parmi eux, Jean-Michel Fauvergue, chef du RAID de 2013 à mars 2017 et Laetitia Avia, 31 ans, avocate au Barreau de Paris et maître de conférences à Sciences-Pô. Concernant Manuel Valls, le mouvement ne souhaite pas l'investir mais ne présente pas de candidat face à lui. #Valls