Nommé Premier ministre lundi 15 mai par Emmanuel Macron, Édouard Philippe a remis, ce samedi, sa démission en tant que maire du Havre. L'élu a affirmé avoir eu un « pincement au cœur » au moment de remettre cette démission, mais a soutenu que cela était nécessaire afin de pouvoir se consacrer pleinement à son nouveau poste à Matignon. Il a qualifié sa ville de « havre de paix », lui qui était maire depuis sept ans. Très aimé, réélu dès le premier tour lors de la précédente élection municipale, Édouard Philippe est donc désormais pleinement concentré sur sa fonction de Premier ministre.

Exclu du parti Les Républicains comme Le Maire et Darmanin

Cette semaine, après avoir formé le nouveau gouvernement, le Premier ministre a visité une installation expérimentale de production de biométhane liquéfié à usage carburant en compagnie de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.

Publicité
Publicité

Édouard Philippe a également appris qu'il ne faisait plus partie du parti #Les Républicains, tout comme Bruno Le Maire et Gérald Darmanin qui participent eux aussi au gouvernement d'Emmanuel Macron. Une première semaine plus qu'agitée donc pour le nouvel occupant de l'hôtel de Matignon. #Édouard Philippe #Le Havre