Invité de l'antenne de RTL ce mercredi, #François Baroin a été clair : « tous ceux qui se rapprochent du Front national seront exclus, pour la présidentielle et pour les législatives ». Le maire de Troyes l'assure également, la même sanction est au rendez-vous pour ceux qui voudront former une alliance avec Emmanuel Macron avant le début de la campagne des législatives. Une campagne que François Baroin va mener, lui qui incarne le nouveau visage du parti #Les Républicains après la défaite de François Fillon dès le premier tour de l'élection présidentielle le 23 avril dernier.

Certains élus LR tentés par l'extrême droite

Cet avertissement de la part de celui qui est aussi le président de l'Association des maires de France traduit bien le malaise qui existe au sein du parti LR.

Publicité
Publicité

Alors que beaucoup se sont prononcés en faveur d'Emmanuel Macron en vue du second tour de la présidentielle, certains préfèrent s'abstenir, quand d'autres ne seraient pas contre un rapprochement avec l'extrême droite. Autant de courants politiques au sein d'un même parti qui suscitent forcément des tensions qui ne devraient pas se calmer à l'approche des législatives face aux candidats En Marche et Front National. #Élections