Très déçu de sa non-qualification au soir du premier tour de l'élection présidentielle, #Jean-Luc Mélenchon repart au combat. Le leader de la France insoumise a annoncé ce mercredi sur RMC et BFM TV qu'il serait candidat aux prochaines élections #législatives, à Marseille de manière « assez probable ». Le 23 avril, il avait recueilli près de 25% des voix lors du premier tour de la présidentielle au sein de la cité phocéenne. Sur l'ensemble de la France, il était arrivé en quatrième position, frôlant les 20%, derrière Emmanuel Macron, Marine Le Pen et François Fillon.

Objectif : incarner l'opposition à l'Assemblée Nationale

Jean-Luc Mélenchon va donc se présenter sur une terre où le Front National est très fort.

Publicité
Publicité

Ce n'est pas une première, puisqu'en 2012 il avait fait face à Marine Le Pen du côté d'Hénin-Beaumont. Éliminé dès le premier tour, son report de voix avait cependant suffit à faire battre la président du FN au second tour. Cette fois, l'ancien du Parti Socialiste espère l'emporter, et pas juste faire barrage au Front National. En effet, l'ancien sénateur caresse l'espoir de devenir le chef de l'opposition au sein de l'Assemblée Nationale. La France insoumise arrive actuellement en quatrième position des sondages pour les élections législatives. #Politique