Le 1er mai 1886, à Chicago en Amérique, aux usines MacCormick, près de 10 000 ouvriers décident qu'il est temps de se faire entendre. Pour cela, ils organisent une grève pour l'instauration de la journée de huit heures. Un résultat sanglant se fait connaitre puisque six des travailleurs furent tués et d'autres furent blessés. Mais le massacre ne s'arrête pas là car, le lendemain, une bombe explose sur des policiers, ce qui en tua 15.

En 1889, l'international socialiste décide du nom de " journée internationale des travailleurs". Qu'en est-il de l'insigne ? Elle a eu divers modifications passant par un triangle rouge (Huit heures de travail, huit heures de sommeil, huit heures de loisirs), par une fleur d'églantine puis par du muguet.

Publicité
Publicité

Tout cela n'est pas fini puisqu'en 1941, le maréchal Pétain annonce le 1er mai comme " Fête du Travail et de la Concorde sociale ", ce qui explique pourquoi nous utilisons de nos jours l'expression "Fête du Travail". Depuis 1947, le 1er mai est chômé et payé dans la plupart des pays. Avez vous offert du muguet cette année ?

Que s'est-il passé récemment ?

Hier, à #Paris, six policiers ont été blessés dont deux grièvement suites à des manifestations des syndicats. Une policière a été gravement blessée à la main et un autre fut brûlé au visage. Très vite, les deux policiers furent emmenés à l'hôpital. Environ 80 000 manifestants ont été comptés et sont allés de la Place de la République jusqu'à la place de la Nation. Une manifestation qui a dégénéré puisque des projectiles et des cocktails Molotov ont été lancés sur les policiers afin de les blesser.

Publicité

D'après Matthias Felk, ces individus qui portaient une cagoule étaient "venus pour blesser et tuer des policiers". Des individus toujours en liberté mais d'après le ministre de l'intérieur, il faudra "les condamner à des peines exemplaires". Le jour même, à la télévision française, Emmanuel Macron, candidat du second tour à la présidentiel, en a profité pour présenter son soutien aux policiers victimes des flammes. Quant à Marine Le Pen, l'autre candidate du second tour, elle a pu leur rendre hommage via Twitter : "Je rends hommage aux deux CRS blessés à Paris. C'est cette chienlit et ce laxisme que je ne veux plus voir dans nos rues".

Malheureusement, les horreurs ne se font pas qu'en France. En Turquie, la police a du utiliser du gaz lacrymogène sur les manifestants suite au référendum du 16 avril qui a permis au président de d'octroyer plus de pouvoir. #1erMai