Si l'Assemblée Nationale française était 100% paritaire, il y aurait 288 ou 289 députés du même sexe. Alors que les dernières élections départementales ont instauré la parité obligatoire au sein des duos de candidats, il y a visiblement encore du travail à faire au niveau national. Le second tour des élections #législatives, qui a eu lieu ce 18 Juin, a permis à 223 femmes d'accéder à un fauteuil de députée, soit 38,7% des élus. Il s'agit néanmoins d'un record historique. Lors de la précédente législature, il n'y avait que 155 femmes à l'Assemblée Nationale, soit 26,9% ; au début des années 90, elles n'étaient que 6%...

Cette année, les meilleurs élèves sont le Modem et la République en Marche, qui comptent dans leurs rangs respectivement 46,3 et 46,5% d'éluEs.

Publicité
Publicité

A l'opposé, le groupe Les Républicains n'a que 23,9% de femmes parmi ses membres, le parti Communiste seulement 20%, et l'UDI 17%. Du côté du parti Radical de Gauche en revanche, les trois élues du mouvement sont des femmes.

En 1945, les femmes n'étaient que 5,6% au Palais-Bourbon, et il avait fallu attendre 1997 pour enfin atteindre la barre des 10%. Depuis 2012, des sanctions financières sont infligées aux mouvements politiques qui ne respectent pas les règles de la parité. Ainsi, près de 28 millions d'euros en dotations publiques n'ont pas été versées aux partis concernés depuis 5 ans. #Politique