Un candidat peut être élu député dès le premier tour, à condition qu'il réunisse plus de 25% des voix à ce moment - ce qui est plutôt compliqué dans des circonscriptions pouvant contenir jusqu'à 17 candidats. En revanche, pour passer le premier tour, les règles ne sont pas les mêmes que pendant l'élection présidentielle : en effet, le second tour des élections #législatives peut comporter plus de 2 candidats. En fait, chaque candidat qui fait plus de 12.5% des voix au premier tour est en droit de se maintenir au second ; mais, en général, pour des raisons stratégiques ou de barrage républicain, le second tour des élections législatives devient rarement triangulaire, et moins encore quadrangulaire.

Publicité
Publicité

Et au second tour ?

Une fois arrivé au second tour, le candidat n'a alors plus besoin que d'une majorité relative, c'est-à-dire d'obtenir au moins une voix de plus que son ou ses adversaires. Toutes les configurations sont envisagées mais, en cas de présence du Front National au second tour, les chances sont minces qu'il reste 3 candidats - l'un des deux adversaires du Front National choisissait généralement d'abandonner pour que l'autre puisse réunir plus de voix contre l'extrême droite. #Élections