Les résultats du premier tour des élections législatives dans les onze circonscriptions des Français de l'étranger sont riches d'enseignements. Certains candidats ont tout d'abord largement dépassé le seuil de 50% des suffrages exprimés. Mais la règle dicte que pour être élu, tout candidat doit réunir au moins 25% des inscrits, ce qui est loin d'être le cas dans les onze zones de vote, qui comptent près de 80% d'abstention. Personne n'a donc été élu au premier tour, et les 1,3 million d'électeurs seront de nouveau appelés aux urnes les 17 et 18 Juin prochain.

Autre constat sans appel : les candidats de La République #En Marche, le parti d'Emmanuel Macron, arrivent largement en tête dans dix circonscriptions. Certains ont même dépassé la barre des 60% en Suisse et dans la zone Afrique/Moyen-Orient.

Publicité
Publicité

Les poulains du nouveau président de la République se sont également démarqués dans les zones Europe du Nord, Asie/Pacifique, Amérique du Nord, ou encore péninsule ibérique/Maghreb, avec plus de 50% des suffrages dans ces circonscriptions.

Du côté des candidats sortants, c'est souvent la soupe à la grimace, comme pour la socialiste Axelle Lemaire (9,83% en Europe du Nord), les républicains Frédéric Lefebvre (14,53% en Amérique du Nord) et Thierry Mariani (18,78% en Asie/Pacifique), mais aussi l'écologiste Sergio Coronado (23,61% en Amérique du Sud). #législatives #Politique