« Interminable pluie de truismes à Versailles. Faux marbre, bonapartisme surjoué ». Voilà, entre autres propos, ce que #Jean-Luc Mélenchon a pensé du discours d'#Emmanuel Macron du côté de Versailles, devant les membres du Parlement. Le leader de la #France insoumise a livré son avis sur sa page Facebook, Le député avait d'ailleurs décidé de boycotter ce grand rassemblement, ainsi que l'ensemble des élus de la France insoumise. A la place, l'ancien sénateur avait donné rendez-vous à ses partisans du côté de la Place de la République.

La France insoumise remplaçante du PS à gauche ?

Par ce boycott et cette vive réaction à son discours, Jean-Luc Mélenchon entend donc se positionner comme le premier et principal opposant d'Emmanuel Macron, l'ancien socialiste ayant repris le flambeau à gauche après que le Parti socialiste ait connu les pires campagnes présidentielles et législatives de son histoire.

Publicité
Publicité

Pour rappel, le PS a été déserte par Manuel Valls, mais aussi par Benoît Hamon depuis le 1er juillet. Quatrième de l'élection présidentielle avec près de 20% des suffrages exprimés, le leader de la France insoumise entend donc montrer que ce score n'était pas qu'un feu de paille, mais bien le début d'une révolution menant à la 6ème République qu'il défend depuis des années.