Publicité
Publicité

D'origine chilienne, Raquel Garrido est une avocate, une femme politique, mais aussi une chroniqueuse de 44 ans. Issue de parents immigrés en France qui ont fui le Chili après le coup d'Etat du 11 septembre 1973, la jeune femme deviendra dès le lycée une dirigeante étudiante à l'Union Nationale des Étudiants de France et vice-présidente de SOS Racisme à 22 ans. Après avoir été juriste, elle deviendra l'avocate attitrée de Jean-Luc Mélenchon.

Chroniqueuse sur C8 à la rentrée

C'est avec stupeur que les internautes ont découvert ce jeudi 13 juillet la composition de l'équipe de chroniqueurs de la nouvelle émission de #Thierry Ardisson "Les Terriens du dimanche".

Publicité

Ce jour-là, L'homme en noir a fièrement publié une photo de son équipe au complet sur Twitter. Elle sera donc composée de Gilles-William Goldnadel, un avocat franco-isrélien essayiste et militant associatif, Natacha Polony, journaliste et essayiste, Hapsatou Sy, femme d'affaire en cosmétique et animatrice télé, Franz-Olivier Giesbert, éditorialiste, biographe, écrivain et présentateur télé, Haroun, comédien et humoriste, #Jeremstar, blogueur spécialisé dans la télé-réalité, et Raquel Garrido, avocate, co-fondatrice du Parti de gauche, et porte-parole des Insoumis de Jean-Luc Mélenchon lors de la campagne des élections présidentielles de 2017. Ce prolongement de Salut Les Terriens, animé par Thierry Ardisson, sera diffusé à la rentrée 2017 le dimanche à 19h sur C8. Une mixité, autant dans les carrières que dans les orientations politiques, qui risque bien de faire des étincelles !

L'insoumise essuie de sévères critiques

L'annonce de sa participation à un programme dont le directeur et propriétaire de la chaîne n'est autre que Vincent Bollloré, un fervent capitaliste aux yeux du parti qu'elle défend, en a surpris plus d'un ! En effet, la militante de la France Insoumise fait face à des commentaires sarcastiques sur les réseaux sociaux depuis la publication du cliché sur le compte Twitter de Thierry Ardisson.

Publicité

Les internautes n'hésitent pas à qualifier ce choix d'anti-Macron, compte tenu des personnalités politiques (ou non) qui seront présentes en tant que chroniqueurs. Sur Twiiter, on peut lire en réponse du fameux tweet : "Quand je vois l'équilibre de cette fine équipe je me dis qu'ils seront d'accord au moins sur une chose le #Macronbashing", "Et après on viendra nous dire que Macron est le candidat des médias", "Raquel Garrido non merci .. elle devient la Philippot de La france insoumise à passer dans tous les médias comme ça", "#Garrido qui bosse pour #bollore en critiquant les chefs d'entreprises les méchants du syst capitaliste... il y a comme un bug !!", ou encore : "Les @Action_Insoumis se recyclent: animateurs TV Bolloré de la révolution en carton @RaquelGarridoFI #laluttefinalepourlesnuls".

Mais les avis sur sa participation sont mitigés : "Raquel Garrido dans votre émission les insoumis crachent régulièrement sur les médias !!!! Je suis très déçue ce sera sans moi", "Oh cela a l'air interressant , polony et rachel garrido , parfait :)", "excellent choix d'avoir à la fois @RaquelGarridoFI et @NPolony ! l'émission est bien équilibré ça sent la futur émission culte !", "Avec @NPolony et @GWGoldnadel c'est le vrai débat ... trés bon choix @T_Ardisson .... Vive la rentrée !!!", "Très contente pour @RaquelGarridoFI et @NPolony deux femmes de poigne et intelligentes. ca va être top les débats".

Contactée par Le Lab, Raquel Garrido se défend : "Je serai sur le plateau chaque semaine, avec un moment d'antenne libre sur un sujet de mon choix. N'oublions pas que mon métier est, et reste, avocate. Je suis, par définition déontologique, indépendante."

Alors, regarderez-vous le nouveau talk-show "Les Terriens du dimanche" sur #C8 à la rentrée ?