Le baromètre Yougov [VIDEO] pour Le Huffington Post et CNews nous révèle aujourd'hui que le couple exécutif français, composé d'Edouard Philippe et Emmanuel Macron, dégringole dans les sondages au mois de Juillet. Selon Bruno Cautrès, chercheur au CNRS interrogé par le site Atlantico, il existe trois cas de figure parmi les côtes de popularité des présidents de la 5ème République :

"La très faible popularité"

Un seul président en fait partie. En 1995, trois mois après son élection, Jacques Chirac recueillait, selon l'IFOP, 39% d'opinions positives seulement.

"La popularité tiède"

Les chiffres ne sont pas catastrophiques, mais pas excellents non plus.

Publicité
Publicité

Toujours selon l'IFOP, c'est le cas de François Mitterrand en 1981, Georges Pompidou en 1969, et Valéry Giscard d’Estaing en 1974. Tous les trois étaient crédités de 47% d'opinions favorables trois mois après leur élection. En Juillet 1988, François Mitterrand était à 49%. Emmanuel Macron [VIDEO] est également à classer dans cette catégorie. Malgré une chute de 10 points depuis son arrivée à l'Elysée, son score s'élève actuellement à 46%.

"La popularité majoritaire"

Dans ce cas précis, l'action du président de la République recueille l'approbation de la majorité des français. En 2007, Nicolas Sarkozy recevait le soutien de 66% de la population. Plus récemment, en 2012, François Hollande recueillait 56% d'opinions favorables, tout comme le Général de Gaulle en 1966. Quant à Jacques Chirac en 2002, son score était de 53%.

Publicité

#Sondage #Gouvernement