Un des grand axe du projet d'#Emmanuel Macron en tant que nouveau président de la République Française, est de modifier en profondeur le Code du travail. La trame de cette réforme est de privilégier la négociation collective dans l'entreprise. En effet, le chef du gouvernement français juge l'actuel #Code du travail trop lourd !

La priorité d'Emmanuel Macron

Alors que les grands principes comme la durée légale du temps de travail (35 heures), le salaire minimum (SMIC), et la lutte contre les discriminations restent inchangés, le président Macron a pour priorité les accords d'entreprises. Il souhaite réglementer les relations entre les employeurs et les salariés concernant l'organisation du travail et les horaires.

Publicité
Publicité

Les indemnités prud'homales

Emmanuel Macron désire également modifier le Code du travail en ce qui concerne les indemnités versées aux salariés en cas de licenciement. Il vise à instaurer un seuil en fonction des indemnités versées. Cette méthode permettra aux entreprises d'évaluer le coût d'un licenciement afin d'anticiper sa trésorerie.

CDI de projet

Le gouvernement souhaiterait conclure des "CDI de projet", un type de contrat qui permet à l'employeur d'ajuster la durée du contrat. Un projet qui existe déjà par exemple dans le BTP. #Loi