Les vives tensions entre Pyongyang, Tokyo et Washington sont loin de s'arrêter d'aussi tôt. La Corée du Nord a prévenu Tokyo qu'il risquait une destruction imminente pour s'être aligné sur Washington. Une déclaration qui survient après le tir d'un missile balistique qui a survolé le ciel de l'archipel nippon mardi dernier avant de terminer sa course en mer. Ce tir de missile a mis en alerte le #Japon, les États-Unis ainsi que toute la communauté internationale, attirant ainsi un déluge de condamnations de plusieurs pays à l'endroit du régime nord-coréen, au premier rang duquel les États-Unis et le Japon, directement concernés par ce tir. Tokyo, par la voix de son Premier ministre Shinzo Abe, a d'ailleurs qualifié cet acte de "menace grave et sans précédent", demandant à la communauté internationale et à l'ONU de faire pression sur la #Corée du Nord.

Publicité
Publicité

Pyongyang affirme que d'autres tirs de missiles sont prévus. La Corée du Nord a un régime nationaliste très soutenu, et cela pourrait expliquer en partie cette attitude adoptée par Pyongyang. Les faits historiques parlent d'eux-mêmes, la Corée du Nord a été victime d'un traité d'annexion signé en 1910 par Tokyo, traité que Pyongyang qualifie de scandaleux. Et le 29 août dernier marquait le 107e anniversaire de ce traité, d'où le tir de missile balistique de Pyongyang. Un ressentiment que la Corée du Nord entretient depuis l'arrivée du régime en place et dont les principaux antagonistes à ce régime sont le Japon, ancienne puissance coloniale et les États-Unis.

Pyongyang met en garde Tokyo d'une destruction imminente

Dans une déclaration sur les ondes de la KCNA, une agence officielle nord-coréenne, Pyongyang risque de détruire Tokyo suite à sa connexion militaire avec son allié Washington.

Publicité

Cette connexion militaire est devenue ''une menace grave'' pour la péninsule nord-coréenne, affirme Pyongyang. Il faut noter que cette agence fait référence ici aux différentes bases américaines du Nord du Japon, ces bases qui ont grandi en effectif ces derniers temps. Le régime nord-coréen a affirmé que d'autres tirs de missiles allaient s'effectuer, et ayant pour cible le Pacifique. Toutefois, Pyongyang demande à Tokyo de cesser de suivre aveuglement Washington, attitude qui déclencherait son auto-destruction. Reste à souligner que, la flamme du ressentiment de la Corée du Nord envers les États-unis et le Japon est vive, d'où ces menaces et tensions entre ces États. #Etats-Unis