La taxe d'habitation, symbole historique des impôts locaux, sera entièrement supprimée pour une majorité de français d'ici 2020. C'est en tout cas l'une des promesses de campagne du nouveau président #Emmanuel Macron. Hier mercredi, le ministre de l'Action et des Comptes Publics, Gérald Darmanin, a confirmé l'information en ajoutant que la disparition de la taxe serait progressive, à raison d'une baisse d'un tiers chaque année de 2018 à 2020.

Pour savoir si vous allez bénéficier de cette exonération, il vous faudra prendre en compte votre revenu fiscal de référence qui se trouve sur votre dernier avis d'imposition. Ce chiffre ne devra pas dépasser 27000 Euros pour un célibataire sans enfant, et 43000 Euros pour un couple sans enfant.

Publicité
Publicité

Si la famille s'agrandit, le seuil monte à 49000 Euros pour un couple avec un enfant, 55000 Euros avec deux enfants, 67000 avec trois enfants et 79000 Euros avec quatre enfants...

Pour un parent célibataire ou isolé, le revenu fiscal de référence ne devra pas être supérieur à 43000 Euros avec un enfant, 49000 avec deux enfants, 61000 avec trois enfants et 73000 Euros avec quatre enfants...

Source officielle : Ministère de l'Economie et des Finances 2017 #Gouvernement