Publicité
Publicité

Jean-Luc #Mélenchon a perdu la foi. C’est ce qui ressort de récentes déclarations du leader de la France Insoumise sur France Info ce weekend. Défaitiste au point d’accorder la victoire à Emmanuel #Macron ? Le Mélenchon agressif connu pour ses sorties fracassantes contre le président se serait donc affaissé pour reconnaître sa faiblesse.

"Pour l'instant, c'est lui qui a le point. Faut pas chercher à le cacher parce que sinon [...] on n'est pas crédible."

Le leader de la France Insoumise serait découragé par les récentes débâcles. En effet, pour s’opposer aux ordonnances de la loi Travail, le leader de la France Insoumise avait misé sur une mobilisation de masse, comme il l’avait fait pendant la présidentielle, créant une véritable vague populaire.

Publicité

Il voulait ainsir renouer avec la France qui s’était dressée contre la loi El Khomri. Il admet même ne pas comprendre pourquoi les ordonnances Macron ont rencontré si peu de résistance. Admettant, au-delà de sa défaite, son impuissance.

Mélenchon ne rassemble plus

"Normalement, une avalanche devrait avoir lieu. Mais elle n'a pas lieu."

En effet, après quelques grandes manifestations [VIDEO], le souffle populaire s’est épuisé et avec lui, Jean-Luc Mélenchon. Samedi, sur France Info, il concède ainsi la victoire au libéralisme de Macron.

Dans son entourage, on confirme. La force a quitté Mélenchon. Dans Le Parisien, certains proches vont même jusqu’à pousser la critique un peu plus loin. Jean-Luc Mélenchon serait le principal fautif car il a été incapable d’unir la gauche. Il a en effet misé toute sa force sur le relais politique important des syndicats, force de frappe médiatique de premier plan durant les manifestations.

Publicité

Cependant ça n’a pas suffi. Le PS s’effondre sans (presque) espoir de lendemain.

Et il a tourné le dos au PC en esquivant habilement la traditionnelle Fête de l’Huma. Il avait ainsi signé la fin d’une gauche unie autour des mêmes valeurs.

Vers une retraite au profit de la jeunesse ?

Le leader de la France Insoumise est sans doute conscient de s’être fermé à une forme mobilisatrice lui-même dans une sorte d’élan suicidaire politiquement. Sur France Info, il conçoit même que le combat doit maintenant venir de la jeunesse, à condition d’une mobilisation importante. Jean-Luc Mélenchon serait-il déjà en train de se préparer à la retraite ? Pas pour tout de suite, à moins d'abandonner ses fonctions de député. Jean-Luc Mélenchon a donc encore les moyens de lutter contre la politique du gouvernement dans l'hémicycle. Même s'il semble désormais clair qu'il aurait préféré recevoir l'appui des Français pour cela.