Publicité
Publicité

Ce jeudi 19 Octobre, la Cour des Comptes a rendu public son rapport sur le fonctionnement de la plateforme APB [VIDEO] (Admission Post-Bac) qui concentre de vives critiques depuis cet été. Premier problème rencontré : les néo-bacheliers méconnaissent le rôle même de la plateforme. En effet, dans les filières d'études pour lesquelles s'applique une sélection, ce sont les établissements qui répondent directement à leurs candidats. Pour les filières non sélectives, les réponses sont apportées aux futurs élèves par des algorithmes.

Tout le monde s'y perd, ce qui rend l'usage de la plateforme difficile à cause "du malentendu" généré.

Publicité

La Cour des Comptes réclame donc davantage de "transparence", en particulier au sujet des critères de sélection dans certaines filières délicates [VIDEO]. Par ailleurs, un autre problème se pose : dans certains secteurs, toutes les admissions sont confirmées aux futurs étudiants alors que le nombre de places disponibles est limité, et ce même si les bacheliers forment une liste de voeux par ordre d'intérêt.

Le ministère de l'Enseignement Supérieur a d'ores et déjà répondu à la Cour des Comptes en promettant un parfait état de fonctionnement de la plateforme pour la rentrée 2018.

#Loi #Emmanuel Macron