Publicité
Publicité

Le Parti communiste, fondé à Shanghai en 1921 par treize militants, dont le très célèbre Mao Zedong (1893-1976), est au pouvoir depuis le 1er octobre 1949, soit presque 70 ans. C'est à partir de cette date que Mao Zedong proclame la République populaire de #Chine a dirigée par le Parti Communiste de Chine (PCC) également parti unique. Xi Jinping est l'actuel président de la République populaire de Chine depuis mars 2013.

Mao a été rejoint par le président de la Chine Xi Jinping dans la charte du Parti communiste chinois. Ce sont 2300 délégués qui ont approuvé, mardi 24 octobre à Pékin, l'entrée du nom du Président chinois actuel dans la charte du Parti communiste chinois.

Publicité

De ce fait, l'homme politique chinois acquiert un titre suprême et une position symbolique: aucun dirigeant politique n'avait encore obtenu d'avoir son nom inscrit dans cette charte depuis Mao.

Le dirigeant chinois, président à vie?

Selon Willy Lam, un politologue à Hong Kong, Xi Jinping "pourrait être comme [Mao]: dirigeant à vie aussi longtemps qu'il est en bonne santé ». Il ajoute également que l'autorité du Président sera "extraordinaire" et la compare à celle que possédait Mao Zedong. En effet, ce n'est pas seulement le nom du président actuel qui a été inscrit dans la charte mais aussi son idéologie: « la Pensée Xi Jinping du socialisme à la chinoise de la nouvelle ère ». La pensée Xi Jinping va donc servir de guide pour le Parti communiste chinois qui, rappelons-le, est aujourd'hui le plus grand parti politique du monde puisqu'il rassemble 89 millions de membres.

Publicité

La 'pensée' de Xi Jinping...

Cette pensée vise tout d'abord à réaffirmer la puissance de la Chine en faisant d'elle un pays respecté avec une armée encore plus forte et plus puissante d'ici 2050, une amélioration de la protection sociale et médicale, une harmonisation entre l'action de l'homme et la nature, ...

Par ailleurs, Xi Jinping insiste bien sur le fait qu'il n'y a pas de place pour le libéralisme politique. "Tout doit être placé sous la direction du Parti Communiste Chinois" avait-t-il déclaré lors de son discours le 18 Octobre 2017 à Pékin.

De plus, à 64 ans, le Président va sûrement être réélu mercredi 25 octobre pour un nouveau mandat de cinq ans. Le dirigeant chinois obtiendrait ainsi de nouveau le poste de secrétaire général qui correspond, en Chine, au titre suprême.

D'autre part, les défenseurs des droits de l'homme tentent de faire réagir. Selon eux, la pensée du Président chinois ne permettant pas les voix contestataires (par exemple avec la lutte du Président contre le libéralisme politique), elle serait une atteinte aux droits de l'homme et plus particulièrement à la liberté fondamentale de l'homme. #Asie