Publicité
Publicité
5

#Emmanuel Macron l'a déjà montré à de nombreuses reprises, il n'a pas peur de la critique. D'ailleurs, le tout jeune président français peut même très vite s'emporter face aux moulins à critiques quand il estime qu'ils n'ont pas œuvré à l'essentiel depuis le temps qu'ils sont aux affaires. Aucune leçon à recevoir de personne donc, à l'exception des français, et cela, hors de question que ça change. C'est en gros le message qu'a voulu faire passer le président Macron à ses nombreux détracteurs lundi à l'occasion de la 27e session de l'Assemblée des Français de l'étranger, tenue à Paris.

Face à ce public qu'il affectionne tout particulièrement, le Président de la République avait à cœur de redire sa confiance sur les intérêts que sont amenés à susciter les #transformations qu'il a d'ores-et-déjà engagées en France.

Publicité

Et une promesse, celle d'aller jusqu'au bout, peu importe les résistances. Car Emmanuel Macron le sait, les débats, les interrogations et les mobilisations ne manqueront pas d'essayer de le stopper dans sa lancée. Ne rien lâcher donc, comme avec les ordonnances réformant le droit du travail [VIDEO], mais plus encore, expliquer et faire comprendre sa démarche.

Une France forte, base de crédibilité à l'étranger

Le Chef de l'État estime que la voix de la France ne peut porter en Europe et dans le monde que si elle est crédible. Et le socle de la crédibilité française, le président Macron compte bien le bâtir sur les transformations économique, sociale et éducative qu'il ambitionne. Il faut d'ailleurs croire que les français accrochent, de plus en plus, à sa volonté forte de mettre en œuvre ses promesses de campagne.

Publicité

En effet, les récents sondages d'opinions consacrent une belle remontée à la popularité d'Emmanuel Macron [VIDEO]. Pas question donc, pour le Chef de l'État, de suivre ceux qui ne veulent rien changer.

Des transformations indispensables à mettre en œuvre

Si de son aveu, la France est un pays réfractaire aux réformes, le président Macron pense dans son fond intérieur que les français se montreront plus ouverts en sachant où l'on veut les mener. Appel est donc ainsi fait au #Gouvernement d'Edouard Philippe d'insister sur la pédagogie. A côté de cela, le Chef de l'État tient à assurer les français que la reforme du Code du travail sera accompagnée, de celles de l'assurance chômage et de la formation professionnelle. Attention donc à ceux qui voudraient se focaliser sur le verre à moitié vide.

Emmanuel Macron a aussi appelé à la fin de la précarité dans l'emploi avec une diminution significative et assumée des contrats aidés là cela n'est pas indispensable. D'un autre côté, le Président de la République assure l'opinion de la forte ambition de la politique budgétaire face à une opposition qui promettait il y a quelques mois encore de faire une centaine de milliards d'euros d'économies, de la "finance magique" selon lui. Pas de cadeaux donc pour celui que certains perçoivent déjà comme le président des riches [VIDEO].