Publicité
Publicité

Ce dimanche, TF1 et sa chaîne info LCI diffusaient la première interview télévisée [VIDEO] du nouveau #Président de la République, #Emmanuel Macron. Plusieurs thèmes [VIDEO] ont été abordés par le trio de journalistes pendant ce 'Grand Entretien', comme les impôts, l'immigration, la baisse des APL, ou encore des sujets plus sociétaux comme la PMA et la GPA. Après être revenu sur les différentes petites phrases et polémiques qui ont entaché le début de son quinquennat, Emmanuel Macron a annoncé sa volonté de mener plusieurs réformes importantes, qu'il justifie par la situation économique de la France. Mais selon un sondage réalisé à la fin de l'interview, 61% des personnes interrogées se sont dites peu convaincues par le discours du président.

Du côté des audiences, le rendez-vous a été suivi par 9,3 millions de téléspectateurs, ce qui représente 36.6% du public présent devant son poste de télévision. Un score honorable si on le compare à ceux de son prédécesseur.

Publicité

En effet, le premier grand oral de François Hollande en 2012 n'avait réuni que 6,2 millions de téléspectateurs, soit seulement 24.3% de part de marché. En revanche, pour Nicolas Sarkozy en 2007, les chiffres avaient battu des records, avec une moyenne de 11,6 millions de téléspectateurs, ce qui représentait, à l'époque, 48.9% des français présents devant leur poste.