Publicité
Publicité

La semaine dernière, au terme d'une élection sans suspens, Christophe Castaner a été désigné délégué général de #La République en marche, le parti politique créé par le président de la République Emmanuel Macron pendant sa campagne électorale. Mais le nouveau chef des militants LREM est également secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, mais aussi porte-parole du #Gouvernement. Une triple-casquette qui dérange.

Interrogé ce matin au micro de France Inter, Christophe Castaner [VIDEO] a déclaré que ces différentes fonctions n'étaient pas incompatibles et qu'en tant que chef de parti, il restait un militant à titre "bénévole".

Publicité

Il devrait toutefois quitter son poste de porte-parole du gouvernement. Le secrétaire d'Etat a également évoqué un "remaniement ministériel de faible ampleur" qui devrait avoir lieu dans les prochains jours. Va-t-il être débarqué de force du gouvernement pour se consacrer pleinement à son activité de chef de parti ? "Je fais totalement confiance à Edouard Philippe et à Emmanuel Macron pour décider qui devra me remplacer dans mes fonctions, dans une fonction", affirme-t-il.

Christophe Castaner [VIDEO] avait pourtant habitué à davantage de prise de responsabilités. Tête de liste PS aux dernières élections régionales en PACA, il s'était désisté au second tour en faveur de Christian Estrosi (Les Républicains) pour faire barrage à la liste Front National conduite par Marion Maréchal-Le Pen.