Publicité
Publicité

Elu conseiller régional en 2004, puis député socialiste du Finistère de 2007 à 2016, Jean-Jacques Urvoas a d'abord été un fervent soutien de Michel Rocard, puis de Martine Aubry. Propulsé président du groupe socialiste au Conseil Régional de Bretagne, il intègre rapidement l'Assemblée Nationale et se retrouve parmi les cadres du parti Socialiste. Au sein de sa formation, il devient le spécialiste en matière de Justice et de Sécurité. En 2011, il publie d'ailleurs chez Fayard ses '11 propositions choc pour rétablir la sécurité en France'.

A l'approche des élections présidentielles de 2012, Jean-Jacques Urvoas [VIDEO] soutient d'abord Dominique Strauss-Kahn, avant de se tourner vers François Hollande seulement quelques jours avant le premier tour de la primaire de son parti.

Publicité

Nommé président de la Commission des Lois à l'Assemblée Nationale [VIDEO] après l'élection de ce dernier, il devient ministre de la Justice et Garde des Sceaux dans le deuxième #Gouvernement de #Manuel Valls. Bernard Cazeneuve le conservera à ce poste dans l'équipe exécutive suivante.

Battu aux élections législatives de Juin dernier, il a repris son poste de Maître de conférences en droit public, et enseigne en Bretagne, mais aussi à Paris-Dauphine et Sciences-Po.