Publicité
Publicité

"Un exercice complaisant", c'est ainsi que certains téléspectateurs ont jugé la prestation de Laurent Delahousse [VIDEO] face à #Emmanuel Macron hier dimanche sur France 2. Le journaliste vedette de la chaîne a même reçu une importante vague de critiques sur les réseaux sociaux, où les termes "honteux" et "mielleux" ont le plus souvent été cités.

Même si le chef de l'Etat a bousculé les codes en proposant un entretien dans les couloirs de l'Elysée, cela n'a pas suffi à créer l'événement, et certains y ont vu une "mise en scène cordiale" destinée à servir la communication du #Président de la République. La classe politique a, elle aussi, donné de la voix sur Twitter, à l'image du sénateur socialiste David Assouline, qui n'a pas hésité à manier l'ironie :

Chez la France Insoumise, Eric Coquerel s'est moqué de l'une des questions posées par Laurent Delahousse, avant de se demander si il n'était pas en train de visionner l'émission "Secrets d'Histoire" de Stéphane Bern.

Publicité

Au Front National, le député Sébastien Chenu a rappelé les propos tenus par Emmanuel Macron [VIDEO] lors d'une réunion avec les parlementaires de la majorité au début du mois. Il avait estimé que le service audiovisuel français était "une honte".

Quant au député France Insoumise Alexis Corbière, il s'interroge sur le rôle d'une chaîne de service public telle que France 2 :