Publicité
Publicité
6

Sur l'antenne d'Europe 1 ce mardi 9 janvier, l'ancien Premier ministre #Manuel Valls s'est employé à tenter un vif recadrage du président Macron [VIDEO] après son expression de "radicalisation de la laïcité", sur un sujet aussi sensible en France.

De tous les sujets de société qui animent de façon active la vie politique française, la question de la laïcité est certainement et de très loin celle qui polarise le plus les débats. Souvent citée par les représentants de tout bord politique, elle est aujourd'hui perçue par beaucoup comme l'ultime rempart contre la montée galopante du terrorisme en France. Une perception totalement biaisée que ne partage absolument pas #Emmanuel Macron.

Publicité

Ainsi, en recevant à l'Élysée les représentants de cultes en décembre dernier, le président de la République a tenu à rappeler le caractère neutre et impartial de la laïcité. Une volonté assumée de prévenir contre les risques d'enracinement d'une conception d'intolérance de la laïcité. Pas question donc pour le Chef de l'État d'utiliser la laïcité à des fins politiques, mais le souci constant de rappeler que la gestion de la vie publique doit toujours rester en dehors du cadre religieux. Une position farouchement décriée par Manuel Valls.

Pour Valls, l'islam radical est le vrai danger pour la France

Ferveur défenseur de la République et de la laïcité comme il se reconnaît, Manuel Valls estime que la société française est en proie à l'heure actuelle au danger réel que représente l'islam radical. L'ancien maire socialiste a donc vivement condamné les qualificatifs employés, selon lui, par le président Macron pour discréditer tous ceux qui se battent pour préserver les idéaux de la République.

Publicité

Le député de l'Essonne, apparenté LREM [VIDEO], va même encore plus loin en qualifiant la corrélation faite entre l'islam radical et la laïcité radicalisée de véritable faute de la part de celui qui était il n'y a pas si longtemps son ministre de l'économie.

Emmanuel Macron refuse de durcir le ton sur la question de la laïcité

Lors de son intervention sur le plateau d'Europe 1, Manuel Valls a également tenu à souligner son profond désaccord à la lumière des propos d'Emmanuel Macron qui estime que la République est laïque, mais pas la société française. L'ancien Premier ministre d'Hollande qui fait reposer ses affirmations sur le sceau de sa longue expérience politique a affirmé son sentiment de savoir la société française laïque. Il appelle donc désormais la majorité présidentielle à se ranger à ses côtés pour défendre ce qu'il estime être les valeurs françaises. #Laïcité