Vous êtes parents d'un adolescent et vous avez régulièrement la nette impression qu'il ne vous écoute pas lorsque vous lui parlez? Cette impression est encore plus forte si vous osez le réprimander? Votre enfant va adorer le résultat de l'étude américaine dernièrement menée : ce n'est pas vraiment de sa faute s'il se "déconnecte" quand vous vous adressez à lui.

Des résultats étonnants.

En effet, une équipe de chercheurs américains a mené une étude portant sur 32 enfants de 14 ans, et a donné les résultats suivants: plus vous critiquez votre ado, plus les zones cérébrales dédiées à l'empathie et à la régulation des émotions se mettent en veille.

Publicité
Publicité

Autrement dit: il ne vous entend pas!

Comment l'étude s'est-elle déroulée?

Pour comprendre comment ce phénomène est possible, les chercheurs ont placé les ados dans un scanner tout en leur diffusant des bandes enregistrées contenant des critiques de leur mère à leur encontre. Les scientifiques avaient axé leurs recherches sur trois zones du cerveau en particulier: la zone de l'empathie, celle des émotions négatives et celle de la régulation des émotions.

En regardant ce qui se passait au niveau du cerveau pendant la diffusion des enregistrements, les scientifiques ont pu constater que la zone des émotions négatives voyait son activité augmenter, tandis que celles de la régulation et de l'empathie baissaient jusqu'à se mettre en veille.

Conclusions de l'étude.

D'après leurs observations, les neuroscientifiques à l'origine de l'étude ont conclu que les adolescents stoppaient leurs fonctions "compréhension-sociabilité", lorsqu'ils sont en conflit avec leurs parents, notamment leur mère.

Publicité

L'empathie alors absente du tableau, cela provoque une interruption du processus de communication, induisant alors un nouveau conflit.

De nouveaux axes de recherche.

Pour le moment, ce sont uniquement les critiques maternelles et leurs effets qui ont été observées, cela ne peut donc donner un caractère complet à l'étude. Les scientifiques ont donc prévu de lancer un programme d'étude concernant les remontrances des pères et pourquoi pas d'autres figures ayant autorité.

En attendant que ce programme révèle tous secrets, mesdames, ne vous époumonez pas après vos ados : leur cerveau est sourd ! #Education #Enfance