Le stress a des conséquences sur la santé ainsi que sur les capacités au travail. Ce mal prend de l'ampleur et a des répercutions sur l'organisation des entreprises. Ce phénomène est souvent ignoré. L'idée étant de faire de la prophylaxie, à savoir prévenir l'apparition, la propagation ou l'aggravation d'une maladie.

Quelles sont les causes du stress au travail ?

Les entreprises doivent évoluer face à leur environnement changeant, devenir plus flexibles. La concurrence faisant rage il faut sans cesse se renouveler, se différencier. Les travailleurs doivent être performants et s'adapter aux nouvelles contraintes.

Publicité
Publicité

Chacun réagissant de manières différentes face au stress.

Quels sont les effets du stress liés au travail ?

Les effets peuvent être d'ordre biologiques, psychologiques et comportementaux. Selon chaque individu, les manifestations peuvent revêtir des formes différentes. Plus le stress est élevé en entreprise, plus on constate d'absentéisme, de turnover, cela peut générer également des accidents de travail, une perte de motivation, un déclin de productivité. Et de ce fait, être facteur de discordes en interne. On note trois types de phases dans la réaction au stress :

- Phase d'alarme

La personne victime du stress tente de s'adapter en puisant dans ses ressources, pouvant générer un manque de récupération physique et des troubles du sommeil. À ce degré, la personne gère encore la situation.

Publicité

- Phase de résistance

La personne s'adapte et résiste, continue de puiser dans son énergie. Des troubles du sommeil et ses relations se dégradent du fait d'une plus grande émotivité. À ce degré, la personne gère toujours la situation.

- Phase d'épuisement

Le stress est installé de manière permanente, la personne ne s'adapte plus, son énergie s'amenuise, laissant la porte ouverte à un certain mal-être, aux maladies, à la perte de projection… À ce degré, la personne ne fait plus face à la situation.

Comment gérer son stress ?

Afin de gérer son stress, il est important de pouvoir prendre du recul, de rationaliser ses angoisses. C'est un travail sur soi, afin de ne pas se laisser submerger par ses émotions. Il n'existe pas de remède instantané, il faut porter un regard nouveau sur la situation, s'extraire comme si vous étiez spectateur de votre situation. Et vous demander comment appréhender vos soucis de manière différente. Le stress est une réponse de votre corps au changement.

Publicité

Se reprendre en main en vue de retrouver un équilibre. La base étant une bonne hygiène physique, prendre des repas équilibrés, respecter les rythmes du sommeil, prendre ou reprendre une activité physique. Trouver des plaisirs, dans les loisirs, le sport, les sorties. Vous accorder des moments pour vous. En cas de montée de stress, veillez à contrôler votre respiration et décontracter vos muscles. Respirez sereinement et relâchez vos muscles. Vous pouvez également vous faire aider par du yoga, de la sophrologie...

D'un point de vue psychologique, il faut apprendre à maîtriser ses émotions afin d'éviter les situations conflictuelles. Afin de désamorcer une sensation d'agression, il est important de réagir calmement, de dire ce que l'on ressent à son interlocuteur. En donnant son ressenti calmement sur un point de vue, cela évite de rentrer dans une situation génératrice de stress. L'agacement ou la colère n'améliorera pas votre état. Au niveau du comportement, il faut prendre du recul, analyser la situation, relativiser. Accepter de porter un regard neuf sur les choses afin de les appréhender différemment. Idéalement, il faudrait pouvoir appliquer ces règles de base en prévention. Si le stress est installé, il est capital de vous trouver des moments afin de vous ressourcer, de prendre soin de vous, et c'est ainsi que vos relations de travail et avec vos proches s'amélioreront.

La base de l'équilibre étant d'être bien avec soi pour ensuite être bien avec les autres.