Rétention d'eau: au secours, que dois-je faire ?

Vous avez tendance à gonfler, vous avez les jambes lourdes et vous vous sentez ballonnée en permanence? Vous faites peut être de la rétention d'eau. Vous vous dites: "ah non cet été je ne pourrai pas mettre ma jupe préférée ou mon joli short court et montrer mes belles gambettes."

C'est une pathologie assez courante chez les #Femmes notamment à l'approche des règles car c'est souvent des origines hormonales, mais pas seulement.

Nous allons voir plus en détails, toutes les raison dues à la rétention d'eau, les solutions, les pièges à éviter etc…

Quelles sont les origines ?

« Les rétentions d'eau ont souvent des origines hormonales, cela se traduit souvent par des jambes qui deviennent lourdes juste avant les règles. C'est un premier signe. », afirme le médecin généraliste docteur Leger.

Publicité
Publicité

Le deuxième facteur c'est le sel, car il retient l'eau dans l'organisme.

A éviter

  • La chaleur, qui dilate des vaisseaux sanguins et contribue à la rétention d'eau.
  • Les bains chauds, saunas et hammam. L'été, bannissez les séances de bronzage.
  • Eviter les vêtements serrés.
  •  Bannissez les plats préparés (types plats surgelés), les gâteaux salés, la charcuterie.

Trucs et astuces

Une bonne astuce à retenir pour modérer la quantité de sel dans votre alimentation, c'est de saler vos plats en cuisinant et non pas lorsque vous êtes à table.

Misez sur les épices, c'est une bonne alternative au sel.

Si vos jambes sont gonflées, passez du temps les jambes étendues et surélevées. Ces positions favorisent le retour veineux et la circulation du sang vers le cœur.

Publicité

Faites des jets d'eau froide sur les zones enflées et restez au frais le plus souvent possible

Les solutions

« Les solutions qui existent sont essentiellement homéopathiques. Elles se trouvent en forme d'herbes ou d'écorces que vous pourrez préparer en infusions. Parmi elles se trouvent ces quelques exemples qui pourront vous aider pour lutter contre la rétention d'eau » poursuit le Dr léger.

  • L'aubier de tilleul : l'aubier correspond à l'écorce interne, dans laquelle circule la sève
  • Le griottier : les pédoncules de ses fruits, ou queues de cerise, sont bien connus pour leur aptitude à stimuler l'élimination.
  • Le chiendent : Le rhizome est la partie du chiendent qui doit etre utilisé car il a pour faculté l'élimination rénale de l'eau.
  • Favorisant l'élimination rénale de l'eau, on l'utilise aussi dans les problèmes de rétention d'eau tels que les oedèmes. Le chiendent est à inclure.