Angelina Jolie l'a annoncé dans une lettre ouverte publiée par le New York Times: « Mes médecins ont indiqué que je devrais avoir recours à une chirurgie préventive au moins dix ans avant l'âge auquel les femmes de ma famille ont vu venir les débuts d'un cancer. Le cancer de ma mère a été diagnostiqué quand elle avait 49 ans. J'ai 39 ans. »

Le dépistage précoce et le traitement du cancer ovarien est primordial parce que c'est un cancer qui peut rapidement se loger de la trompe utérine, le rendant beaucoup plus difficile à traiter et fortement mortel. Dans le cas d'Angelina Jolie, la chirurgie n'a indiqué qu'une petite tumeur bénigne sur un ovaire, mais aucun signe de cancer dans les tissus.

Publicité
Publicité

Chirurgie préventive

À la différence du cancer ovarien, un cas de cancer du sein dans une famille ne signifie pas que d'autres membres de la famille ont un risque important d'en contracter un à leur tour. Il est également vrai qu'être proteur du gène defectueux BRCA1 (abreviation de breast cancer 1) ne mène pas automatiquement au traitement appelé un salphingo-oophorectomy, le demontage des trompes de Fallope et des ovaires. Quand le gène BRCA1 est defectueux, il augmente redoutablement le développement des cancers mammaires et ovariens.

« Dans mon cas, les médecins orientaux et occidentaux que j'ai rencontrés ont convenu que la chirurgie pour enlever mes tubes et ovaires était la meilleure option, parce qu'en plus du gène BRCA1 défectueux, trois femmes de ma famille sont mortes de cancer, » a écrit Angelina Jolie.

Publicité

Mobiliser les consciences

« Il est impossible d'annihiler tout risque et je reste sujette au cancer. Je vais chercher des moyens naturels pour renforcer mon système immunitaire. Je me sens femme et les pieds sur terre dans les choix que je fais pour moi-même et pour ma famille. Je sais que mes enfants n'auront jamais à dire "Maman est morte d'un cancer des ovaires." »

L'actrice explique qu'elle a écrit au sujet de son expérience pour aider à mobiliser les consciences sur le cancer et pour insister sur le fait qu'il y a de multiples facteurs  à considérer avant de subir une chirurgie. Après qu'elle ait parlé de sa double mastectomie en 2013, une étude britannique pour le Service National de Santé a constaté un doublement des consultations pour le dépistage génétique du le cancer du sein.

#Célébrités