Oran, en #Algérie, Riad Mehiaoui, un jeune homme algérien âgé de 32 ans, a vu sa vie a totalement et tristement changée suite à une erreur chirurgicale, réalisée en 2009 dans la clinique El-Najah à Oran à l'ouest de l'Algérie.

Tout a commencé en 2008, ce jeune homme plein de vie était quelqu'un d'hyper actif dans le domaine artistique ; ses ambitions font de lui un homme de valeur dans ce domaine. Il a fait des stages à l'étranger ou il a appris le job d'assistant réalisateur, ainsi que d'autres métiers du cinéma. En rentrant en Algérie, il a été embauché par la société Sonatrach dans la cellule de communication - Activité AVAL, mais cela n'a pas duré longtemps.

Publicité
Publicité

Riad est tombé gravement malade après 8 mois de service. « Je suis tombé malade, une maladie a nécessité une intervention chirurgicale urgente pour hernie discale » nous confie notre interlocuteur.

Vers la fin du mois de Janvier 2009, Riad, orienté par l'assistance sociale, a été hospitalisé pour une opération neurochirurgicale à la clinique Al Najah, « j'ai été hospitalisé pour une opération de hernie lombaire, hernie discale L4, L5 » déclare Riad.

Il est sorti de cette clinique heureux, en croyant que tout allait rentrer dans l'ordre et qu'il allait reprendre sa vie normalement, et continuer à réaliser ses rêves, mais non, ce n'était pas le cas. Malheureusement cette opération a complètement échouée, et a même entraîné de nombreuses complications au niveau de son corps. « J'ai sorti content de cette opération, mais, j'ai découvert par la suite que l'opération a été pratiquée dans une autre partie de de mon corps ».

Publicité

Cette erreur a provoqué un abcès au niveau des disques lombaires ainsi qu'un blocage irrégulier des protestes et une perte de l'usage de mes jambes.

Riad a ensuite contacté plusieurs praticiens spécialistes qui lui ont confié que ce n'est pas seulement une erreur médicale mais aussi un manque de stérilisation du matériel médical utilisé lors de l'intervention.

Vers le mois d'août de la même année, Riad a été hospitalisé à l'hôpital Raincy Montfermeil en France pour un traitement morphinique et antidouleur, mais ça a provoqué une forte hépatite entraînant un dysfonctionnement du foie.

En 2013, Riad a eu une autre opération à l'hôpital d'Ain Temouchant, mais ça n'as rien donné, pire encore, il a même attrapé un Virus qui a aggravé encore sa santé. « Mes douleur ont encore augmenté, vraiment des douleurs atroces, j'ai été mal traité, et j'ai maintenant la fibromyalgie ».

Maintenant, Riad, se retrouve paralysé, il ne peut pas bouger sans l'aide d'un infirmier, avec ses moyens très restreints, et a perdu tout gout de vie, il ne peut ni travailler ni mener une vie normale, il ne peut plus continuer dans cette situation pénible.

Publicité

Il a même fait 3 tentatives de suicide pour mettre fin à cette situation insupportable. « Je me retrouve coincé, de ne pouvoir rien faire, ni bouger, ni marcher, j'ai perdu mon métier d'artiste, j'ai perdu ma vie… » a dit d'une voix pénible. #Médecine