Une agence du gouvernement américain a reconnu que la Marijuana peut aider à combattre les tumeurs cérébrales.

Les chercheurs ont étudié les avantages médicaux de la marijuana pendant des années, mais ce mois-ci marque la première fois que le National Institute on Drug Abuse (NIDA), un groupe de recherche financé par le gouvernement américain, a reconnu que les extraits de cannabis peuvent aider à tuer certaines cellules cancéreuses et réduire la taille des autres.

L'étude suggère que des extraits purifiés de la marijuana de la plante entière peuvent ralentir la croissance des cellules cancéreuses de l'un des types les plus graves de tumeurs du cerveau.

Publicité
Publicité

Le statut juridique de la Marijuana et de la stigmatisation qui entoure l'usage du #Cannabis ont considérablement entravé la recherche scientifique de ses avantages potentiels. Il est toujours considéré comme une substance contrôlée annexe 1, aux côtés de l'héroïne, le LSD, l'ecstasy et d'autres drogues. 

Malik Burnett, directeur des politiques à la Drug Policy Alliance, a déclaré à VICE News que la récente admission de NIDA sur l'efficacité de la marijuana médicale, couplé avec les vœux du ministère de la Justice de poursuivre la répression de la drogue, équivaut à une « l'hypocrisie majeure » de le part gouvernement fédéral américain.

La Food and Drug Administration Américaine (FDA) n'a pas approuvé la marijuana médicale pour traiter une maladie, mais l'agence a approuvé des médicaments qui contiennent des produits chimiques cannabinoides sous forme de pilule.

Publicité

Vingt-trois Etats et le District de Columbia ont maintenant adopté des lois sur la Marijuana médicale. L'IIIinois a élargi son programme de Marijuana médicale lundi, émettant environ 2 000 licences pour les patients.

Le Congrès devrait répondre à l'insubordination du ministère de la justice en changeant la loi fédérale. Le directeur des affaires nationales de la Drug Policy Alliance, Bill Piper a déclaré. "Les patientes et les personnes qui consomment du cannabis ne seront jamais en sécurité tant que le gouvernement féféral s'immiscera dans les affaires des Etats." #Médecine