Dormir est une "activité" importante pour la plupart des gens, essentiel pour rajeunir l'esprit et revitaliser le corps. Mais tout comme la plupart des gens, vous n'arrivez probablement pas à obtenir tout le sommeil dont vous avez besoin, et au fils des années, vous accumulez des dettes de sommeil.

Beaucoup de gens trouvent qu'ils se réveillent la nuit sans raisons valables apparentes, ce qui les incitent à penser qu'ils souffrent d'un trouble du sommeil. Mais, en réalité, dormir n'est pas forcément une affaire de toute une nuit, comme nous pouvons le constater dans la société d'aujourd'hui. En fait, les archives historiques, la littérature centenaire ainsi que des références antiques au sommeil, révèlent une toute "nouvelle" façon de dormir que nous devrions examiner.

Publicité
Publicité

Sommeil Segmenté : Plus Normal Qu'On Pensait

Beaucoup de gens, trouvent qu'ils se réveillent trop au milieu de la nuit et ce, chaque nuit, ils se mettent alors à penser qu'ils souffrent d'insomnies ou même du syndrome d'apnées du sommeil. La plupart des gens de la société, en viennent naturellement à penser de la sorte, et les médecins se réjouissent à l'idée de pouvoir prescrire des pilules du sommeil à toutes ces personnes. Cela dit, ce que nous appelons "sommeil segmenté", et qui semble être anormal, n'est en réalité pas forcément un trouble, mais une réponse biologique naturelle, que nous avons oublié de nos temps.

Roger Ekirch un chercheur et professeur d'histoire à Virginia Tech, a récemment mis en lumière, que nos ancêtres avaient l'habitude de pratiquer naturellement le sommeil segmenté, en se réveillant au milieu de la nuit pour prier, méditer, ou finir les tâches dans la maison.

Publicité

Dans la littérature, des documents juridiques, et même dans des lettres datant de la période préindustrielle, Roger Ekrich a trouvé des références aux expressions de "premier coucher" et "second coucher" ("first sleep" et "second sleep", en anglais), ce qui montre la pratique répandue du sommeil segmenté. Entre ces deux moments de coucher, les gens pouvaient faire ce qui leurs semblaient opportun, mais habituellement c'était la prière qui était la plus pratiquée, les gens trouvaient en général que c'était une des période les plus relaxantes qui soit. Cela est en partie due au fait que durant cette période de la nuit, le cerveau produit de la prolactine, hormone qui supporte le sentiment d'être relaxé. Son livre qui en parle se trouve ici.

Avant D'Aller Chercher Des Pilules Considérer Cela

Notre rythme biologique est gouverné par notre exposition à la lumière, et la disparition de cette dernière. Avant l'introduction des ampoules, quasiment tout le monde prévoyaient leurs tâches, entre l'aube, et le crépuscule du soire.

Publicité

Quand le soleil se lève le matin, les humains font de même, et quand il se couche, on commence à avoir sommeil. Notre cerveau produit de la sérotonine lorsque nous sommes exposés à la lumière du soleil, or ce neurotransmetteur, donne de l'énergie, ce qui favorise l'état d'éveil; à l'inverse lorsqu'il n'y a plus de grandes source de lumière, et l'obscurité prédomine sur la clarté, alors le cerveau produit de la mélatonine, hormone permettant de réguler le sommeil. Or aujourd'hui, les nous sommes facilement exposés à la lumière, par nos ordinateurs, nos smartphones... conséquence : allongement artificielle de notre état d'éveil, par la surproduction de sérotonine. Pour plus de détails cliquer ici.

On comprend mieux pourquoi le concept de sommeil segmenté, est de plus en plus oublié plus le temps avance. nous sommes à l'état d'éveil de plus en plus longtemps, nous produisons de la sérotonine quand ne sommes pas supposé faire cela; de plus la plupart des gens n'ont jamais entendu parler du sommeil segmenté, même les docteurs et médecins. Donc si cela vous arrive, avant de vous hâter vers les pilules, lisez plus sur le sommeil segmenté et ses vertus, car il est possible que vous soyez simplement plus en phase avec votre rythme ancestral que les autres.

Autre sujet ici et ici. #Médecine #biologie