Votre geste santé du matin pourrait ne pas être si bon pour votre corps. En effet, les résultats de l’étude menée par l’association Générations Futures montrent la présence de pesticides dans la totalité des paquets de #Muesli non bio testés. C’est un résultat sans appel. Les cinq mueslis bio testés n’en contenaient quant à eux aucun. Ce résultat a de quoi choquer, d’autant que le muesli est souvent vendu pour ses vertus nutritives et ses bienfaits pour la santé. Mais là où l’association Générations Futures tire la sonnette d’alarme c’est au sujet des concentrations des ces pesticides. En effet, avec une moyenne relevée de 0,177 mg/kg, elle est plus de 300 fois supérieure que celle admise pour de l’eau par exemple. En moyenne, 9,4 résidus de pesticides ont été retrouvés sur chaque échantillon.

Publicité
Publicité

Parmi cette moyenne, 5,4 seraient des pesticides perturbateurs endocriniens (PE).

Les perturbateurs endocriniens au centre des inquiétudes

Comme leur nom l’indique, les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques naturelles ou artificielles, étrangères à l’organisme et qui peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien. C’est à dire « la production, la sécrétion, le transport, le métabolisme, la liaison, l’action ou l’élimination des hormones naturelles », selon Luc Multigner. Ces interférences peuvent provoquer des conséquences qui sont encore compliquées à prouver. Or les pesticides contiennent certains PE. C'est pourquoi la présence de pesticides dans le muesli inquiète. 

La Commission Européenne est visée par Générations Futures

En juillet dernier, la Commission Européenne avait subi de vives critiques après qu’elle a rendu, après deux ans de discussions son rapport sur les PE.

Publicité

De nombreuses ONG s’étaient offusquées de la définition de la Commission Européenne qui ne parlait que des effets sur l’Homme dans son rapport. Ces ONG demandaient que les animaux soient également pris en compte comme victimes des ces perturbateurs. Ce rapport visait à éliminer les PE, notamment dans les pesticides afin qu’ils n’aient pas d’effets néfastes sur les êtres vivants. #pesticide #perturbateur endocrinien