Comme on pourrait le penser, les métiers de la santé drainent des profils de personnes dévouées corps et âme au bien-être d'autrui (patients et collègues compris). Eh bien, il n'en est rien ! Même si la majeure partie des professionnels sont dans cette optique, il existe une minorité d'énergumènes attirés par la gloire et la reconnaissance ultra-personnelle.

Publicité

Des étudiants déprimés

Le choc peut être brutal. Les aspirants à une carrière dans le domaine de la santé, comme les étudiants infirmiers, peuvent être confrontés à diverses situations stressantes provoquées par leur formateur du jour.

Publicité

Au sein des services de soins, certains professionnels présomptueux instaurent une pression constante. Ils prennent un malin plaisir à rabaisser les élèves obligés de suivre leurs directives. Tout ceci, dans un but ridicule de s'élever vers des cieux inutiles. Cette pratique est malheureusement valable avec les nouveaux arrivants (Aide-soignants et infirmiers) et les intérimaires !

Le bloc opératoire : un microcosme impitoyable

S'il y a bien un endroit où les égo prennent des proportions interstellaires, c'est bien dans les « blocs » comme on les appelle. Tout en haut de la pyramide, on trouve le chirurgien, champion olympique toutes catégories. Celui-ci peut avoir un comportement inimaginable. Pensant être, parfois (je suis gentil), le fils de Dieu lui-même, il s'autorise à ne pas adresser la parole aux personnes qu'il juge inférieures.

Publicité

Il ne prend même pas la peine de répondre (ou du bout des lèvres) aux sollicitations courtoises. Par contre, si vous gênez monsieur ou madame, sa bouche s'ouvre étonnamment pour vous invectiver, tiens donc..Ce fléau comportemental peut également toucher, à des degrés divers, les autres corps de métiers de la santé présents (aide-opératoire, #infirmier de bloc). Pourquoi se gêner !

On le sait très bien, les Bisounours n'existent pas dans la vraie vie. Faire sa place dans ces professions peut être difficile et long. Il faut être passionné et souvent faire le dos rond pour mériter la confiance de ses collègues. Ce sont des postes exigeants, mais cela ne justifie pas le manque d'humanité dont peuvent faire preuve certaines personnes. Un peu de bienveillance, bon sens ! #Santé #aide-soignant