Les #troubles bipolaires est une #Maladie mentale à prendre au sérieux et non une blague. En effet de nombreuses personnes ignares se servent de cette maladie pour insulter quelqu’un (Clara Morgane envers Enora Malagré notamment), comme répartie lors d’une dispute ou pour plaisanter. Les gens qui souffrent de cette maladie mènent un combat au quotidien car les troubles bipolaires poussent souvent l’individu à commettre des erreurs. Le plus souvent, ces erreurs sont présentes dans la vie privée, compagnons/compagnes, amitiés, amant(e) etc…

Nous connaissons tous des hauts et des bas, mais une personne bipolaire le ressent davantage. On peut comparer ça à une ligne sur un électrocardiogramme : ça monte très haut, là l’individu est excité, peut ressentir un sentiment d’omnipotence, le sommeil se fait rare, l’exubérance est présente, l’individu est désinhibé et n’a peur de rien. Puis il y a la « chute », un état dépressif où la personne atteinte de cette maladie perd toute motivation, est constamment fatiguée, a toutes les caractéristiques de la dépression clinique, ne s’alimente pas et a des idées noires. Ces changements d’humeurs sont vraiment épuisants.

Durant de nombreuses années, beaucoup de personnes atteintes de troubles bipolaires cachaient cette maladie car ils en avaient honte. Désormais les choses changent et tant mieux. Certains se soignent à l’aide d’un traitement prescrit par leur psychiatre, d’autre par divers types de psychanalyses et enfin certains s’en sortent seul. C’est un combat. Un combat qui désormais est sous les projecteurs.

Hollywood et les troubles bipolaires

Depuis quelques années, les stars Hollydiennes ont levé le voile sur cette maladie qu’elles dissimulent depuis de nombreuses années par peur du jugement d’autrui. Emilie Autum, chanteuse et violoniste autodidacte gothique a bâti son empire là-dessus. Malade depuis son adolescence, hospitalisée en psychiatrie, tout son univers musical est centré autour de la psychiatrie. La catcheuse Aj Lee, l’athlète qui rassemble plus de quatre millions de followers sur Twitter à déclarer publiquement dans un long post sur son site internet sa bipolarité. Par ailleurs, en avril son livre Crazy is my Superpower (livre centré sur ses troubles bipolaires et ses conséquences sur sa vie) sera disponible en France.

Demi Lovoto est également bipolaire, elle fut internée plusieurs fois et est désormais membres de nombreuses associations pour les maladies mentales et tout comme #aj lee, diffuse régulièrement des messages sur ses réseaux sociaux dédiés aux personnes atteintes de cette maladie pour ne pas passer les bras. Angelina Jolie n’a jamais caché ses troubles mentaux qu’elle revendique comme étant sa force et enfin Winona Ryder, issue de la beat generation qui lutte depuis toujours contre ses maladies mentales. Voilà déjà un petit palmarès rien que la gent féminine.

En aucun cas être bipolaire est une honte, c’est une maladie et personne ne choisit d’en être atteint. Les personnes qui se permettent d’insulter ces personnes de folles/fous sont justement eux qui le sont. Pourquoi ? Tout simplement car ils sont bêtes et surtout toute personne qui prêtent être parfaitement sain d’esprit est justement très atteint.