Bill Cosby est poursuivi depuis mardi par une certaine Judy Huth, l'accusant de l'avoir agressée en 1974 au Manoir Playboy de Los Angeles alors qu'elle n'avait que15 ans. Cette plainte pourrait donner lieu au premier procès découlant d'une vague d'accusations de viols contre le comédien.

La plainte de cinq pages, déposée à la Cour supérieur du comté de Los Angeles, accuse Cosby d’avoir abusé sexuellement de la victime en mettant sa main dans son pantalon, puis en « lui prenant la main dans sa main et accomplissant un acte sexuel sans son consentement ».

La victime explique qu'elle était accompagnée d'une amie lorsqu'elles ont rencontré et discuté avec Cosby sur le plateau d'un film dont le tournage avait lieu dans un parc de la banlieue de Los Angeles, et qu'il l’avait invitée avec une autre jeune fille à son club de tennis le samedi suivant.

Publicité
Publicité

Quelques jours après, les deux filles ont joué un jeu et ont bu avec Cosby à sa suggestion, qui les a ensuite amenées au Manoir Playboy après qu'elles « aient été servies de plusieurs boissons alcoolisées ».

Selon la plainte, une fois à la maison, Cosby a demandé aux filles de mentir sur leur âge si quelqu'un leur posait la question. C’est à ce moment-là que Judy Huth, la victime, serait sortie d'une salle de bain pour trouver Cosby sur un lit, lui demandant de s’asseoir à côté de lui avant de la maltraiter.

« Cet incident traumatique, à un âge si tendre, a causé des dommages psychologiques et d'angoisse pour la principale victime, qui a eu des problèmes importants tout au long de sa vie », est-il détaillé dans le dossier de plainte.

La victime désire à présent recevoir des dommages-intérêts punitifs.

Publicité

Le bureau de l'avocat de Cosby a indiqué qu’il n’avait aucun commentaire sur la question.

Cette plainte est intervenue un jour après que Cosby ait démissionné du conseil d'administration de l'Université Temple, à Philadelphie où il a lui-même étudié, au beau milieu d'une série d'accusations de viol déposées à l'encontre du comédien par plus d'une quinzaine de femmes au cours des dernières semaines.

Aucune des autres victimes n'a pour l'instant porté plainte, Bill Cosby étant pratiquement sûr d'échapper à toutes poursuites étant donné la prescription des faits qui lui sont reprochés.