Ce samedi soir a eu lieu la 68ème édition de l'élection de Miss France, qui s'est clôturée par le sacre de Camille Cerf, Miss Nord-Pas-De-Calais. Cette dernière offre ainsi à sa région son tout premier titre, depuis le lancement du concours en 1920, et brise ainsi la « malédiction » qui touchait la région à chaque édition de ce concours. Elle est désormais chargée de représenter le pays pour l'année à venir, et porte la couronne endossée en 2014 par Flora Coquerel.

À ses côtés sur le podium, nous retrouvons Miss Tahiti, sacrée première dauphine, et Miss Côte d'Azur, obtenant le titre de deuxième dauphine. Les Miss Aquitaine et Alsace ont, quant à elles, pris respectivement les 4e et 5e places.

Publicité
Publicité

Comme chaque année, la soirée fut ponctuée de défilés, mais aussi de chorégraphies sur le thème « Les Miss font leur cinéma », allant du western, à la science-fiction, en passant par la comédie musicale et le cirque. Comme la coutume le veut, les Miss ont aussi revêtu leurs tenues traditionnelles régionales, et ont foulé le podium en maillot de bain.

Camille Cerf faisait déjà figure de favorite auprès des internautes, ayant récolté un grand nombre de "like", dès le lancement et la présentation des Miss sur le site officiel de l'élection 2015.

Le portrait de Miss France 2015

Grande (1m80), blonde, les yeux verts, elle fêtera ses vingt ans mardi prochain. Originaire de Coulogne, elle est étudiante en 2e année d'école de commerce à Lille. Mais elle devra mettre ses études entre parenthèses durant un an afin de répondre aux demandes exigées par son titre.

Publicité

La nouvelle Miss France a une fausse sœur jumelle du nom de Mathilde. Les deux jeunes femmes sont apparemment fort différentes : Camille aurait davantage d'aisance lorsqu'il s'agit de s'exprimer en public, et Mathilde serait visiblement plus introvertie.

Habituée des podiums, Camille a passé le concours Elite France lorsqu'elle avait 16 ans, et s'est frayé une place jusqu'en finale. C'est à partir de là d'ailleurs que fut véritablement lancée sa carrière dans le mannequinat.

La Miss voudrait s'engager dans la lutte contre le cancer, cette maladie qui lui a enlevé son père en septembre dernier, et souhaiterait, pourquoi pas, créer elle-même une association pour soutenir cette cause.

Fière de sa région, elle a pour ambition d'y travailler plus tard, afin de promouvoir l'artisanat à petite comme à grande échelle.

Une chose est sûre, l'élection de Miss France est une valeur sûre, car elle suscite aujourd'hui encore l'engouement des téléspectateurs. Cette année d'ailleurs, le concours de beauté a davantage séduit que les précédentes éditions, réunissant le nombre record de 8,51 millions de téléspectateurs.

Nous souhaitons d'ores et déjà une belle année à la nouvelle ambassadrice de beauté française, qui s'est coiffée dès aujourd'hui de son diadème pour une séance photo au sein du parc d'attractions Disneyland Paris.