Peut-il s'en sortir ?

Brian Williams, le célèbre présentateur du journal télévisé Outre-Atlantique, est empêtré dans un scandale dont beaucoup se demandent quelle en sera l'issue.

Des mensonges passés sous silence

L'affaire principale remonte à 2003. Brian Williams, présentateur de Nightly News sur NBC, est en reportage en Irak, aux côtés de militaires américains. Williams raconte s'être trouvé à bord d'un hélicoptère qui se serait crashé à cause de tirs ennemis. Avec son équipe, il aurait alors été secouru par des militaires américains.

Mais voilà, plus de dix ans plus tard, ces mêmes militaires commencent à parler et à réfuter en bloc l'histoire racontée par le journaliste.

Publicité
Publicité

Il se pourrait que Williams n'ait jamais été présent à bord de cet hélicoptère et aurait monté l'histoire de toute pièce. Un des militaires affirme que l'hélicoptère de Williams était resté sur la base, avant d'arriver plus d'une heure après les faits.

Jerry Pearman, un des militaires à bord de l'hélicoptère qui s'est crashé, a déclaré au New York Times qu'il ne comprenait pas comment Brian Williams pouvait être confus sur de tels faits : « C'est le genre d'évènement dont j'arrive toujours à me remémorer avec un certain nombre de détails. »

Des excuses

L'affaire, qui est en train de prendre une ampleur exceptionnelle aux #Etats-Unis, ne fait que commencer. Après avoir formulé des excuses publiques, le journaliste a annoncé, ce samedi 7 février, qu'il arrêtait temporairement la présentation de son émission sur NBC.

Publicité

Parallèlement, la chaine a déclaré qu'elle ouvrait une enquête pour savoir ce qui s'était réellement passé sur le terrain. Pour cela, elle devrait entendre les militaires, ainsi que les collègues de Williams.

À l'heure actuelle, personne ne sait quel sera l'avenir d'un des plus célèbres journalistes américains. C'est une décision difficile que devra prendre NBC tant Williams lui rapporte de l'argent. Selon les chiffres de WPP's Kantar Media, en 2013, la chaîne avait ramassé plus de 200 millions de dollars pendant les publicités de son journal télévisé - loin devant ceux de ABC ($170 millions) et de CBS ($150 millions), les autres grandes chaînes américaines.

En attendant le verdict de NBC, selon un sondage, Williams serait passé de la 23ème à la 835ème place sur l'échelle de confiance des américains - pas la meilleure des places pour un journaliste. #Télévision #Journalisme