Inspirée par le succès de l'émission hors de nos frontières, la chaîne de la TNT D8 a décidé de lancer ce mardi le programme Adam recherche Ève, où des candidats viennent chercher l'amour sur une île déserte. Dans le plus simple appareil. Bien que la production ait pris le parti de flouter les parties intimes des candidats (pour remplacer les feuilles de vignes et éviter la colère du CSA), Adam recherche Ève a largement suscité la polémique les jours précédant la diffusion de son premier épisode. Si à l'époque du show Cocoboy de Stéphane Collaro (de 1982 à 1984 sur TF1) ou encore du Gym Tonic de Véronique et Davina (1982 à 1986 sur Antenne 2), la #Télévision française n'avait pas peur de montrer des corps nus ou presque, retrouver en 2015 des personnes entièrement dévêtues à une heure de grande écoute sur nos antennes déclenche son lot d'indignations quant à une dite "sexualisation" de l'image destinée à booster les audiences.

Publicité
Publicité

Après un premier visionnage, force est de constater que le programme verse davantage dans un romantisme un peu naïf que dans le trash malsain.

Anthony et Lina, les deux premiers cobayes

Après un message d'avertissement sur la nudité "qui pourrait heurter certains la sensibilité de certains téléspectateurs", Adam recherche Ève plante le décor. Une petite île paradisiaque, du sable fin et de l'eau turquoise à perte de vue. De quoi donner envie de vivre l'expérience ? Seule sur un radeau, au milieu de l'océan, la première candidate de la nouvelle télé-réalité de D8 se dévoile : "Je m'appelle Lina, j'ai 28 ans, et je suis styliste modéliste. Le défi pour moi c'est d'être sans maquillage. Mais c'est une bonne chose, j'espère trouver un homme qui m'aimera pour ce que je suis vraiment. Je suis très complexée, j'ai du mal à assumer mon corps".

Publicité

Pourtant, en quelques secondes, et sans la moindre hésitation, la plantureuse blonde tombe le haut et le bas, avant de plonger et de gagner la plage à la nage, où la rejoint très vite Anthony, qui "veut craquer pour une personne pour ce qu'elle est mentalement, et pas physiquement". Après une brève introduction, la présentatrice, Caroline Ithurbide, lance définitivement l'émission : "Ici, au bout du monde, un homme et une femme qui ne se connaissent pas, s'apprêtent à vivre une expérience incroyable. Ils ont décidé de se montrer tels qu'ils sont vraiment, c'est-à-dire entièrement nus." Poitrine, pectoraux, tatouages et fesses au grand air, les deux premiers candidats, loin d'être laids sans être des icônes de beauté, font connaissance dans ce jardin d'Éden tahitien.

Alexis, l'élément perturbateur

Après un échange un peu timide, Adam et Ève prennent le temps d'en apprendre un peu plus sur l'autre, ses blessures, ses goûts, et de profiter du cadre enchanteur. La production a pris le soin de confronter deux personnes qui ne correspondent pas aux critères physiques de l'autre, mais aux nombreux points communs, histoire de tester la nature d'une rencontre sans masque et sans artifices.

Publicité

La nuit tombe et les deux cobayes semblent avoir apprécié ces premiers moments : "Nos deux timides se plaisent, mais ont encore du mal à se l'avouer. Chacun a compris que l'amour pouvait se trouver au-delà des apparences", précise la voix-off. Pour bousculer l'idylle naissante, Alexis, sushiman de 37 ans, débarque à son tour pour découvrir son Ève. Après quelques échanges savoureux, les deux Adams sont invités à dessiner Lina. Habillée d'une robe de mariée. Un défi destiné à amener un peu de piquant dans l'émission, mais qui sera surtout l'occasion de montrer l'absence de talent artistique des deux candidats. Malgré un portrait plutôt raté, Lina voit dans le croquis d'Anthony la robe de mariée idéale et le choisit pour un tête-à-tête au coucher du soleil. Un rendez-vous qu'Alexis tente de perturber en apportant des sushis maisons (préparés sur la plage, oui) : entreprise vaine puisque la jolie blonde n'aime pas le poisson. Deuxième et dernière nuitée au paradis, et toujours pas l'ombre d'un débordement : les deux prétendants doivent même partager le même lit.

L'amour pas au rendez-vous

Sans grande surprise, Anthony décide de finir sa nuit dans le hamac, loin du lit qu'il partageait avec Alexis, "cul nul" au-dessus des draps au réveil. Ce dernier partage un premier et dernier rendez-vous avec son Ève, puisque celle-ci décide de l'éliminer peu après lui avoir confectionné une tenue avec les moyens du bord. Puis Lina, rhabillée, retrouve Caroline Ithurbide, pour lui annoncer sa décision de repartir seule : "C'est un coup de foudre amical, on s'est parfaitement entendu. Ça a fait de lui un ami proche rapidement, pratiquement comme si on était frère et soeur". Anthony lui, ne partage pas tout à fait le même avis : "Je suis un peu déçu, j'aurais préféré qu'elle me le dise en face, mais je ne lui en veux pas". Une première rencontre qui fait plouf, donc : "L'amour n'aura pas été au rendez-vous entre Lina et Anthony, leur destin ne s'écrira pas ensemble", achève la présentatrice.

Sur la toile, les réactions se sont multipliées tout au long de la soirée. Si sur Facebook, la page de l'émission avait déjà recueilli plusieurs centaines de "j'aime" en fin de soirée, les nombreux commentaires recensés sur Twitter semblaient moquer le programme. Reste à savoir si D8 pourra se féliciter des audiences d'Adam recherche Ève. Et surtout si le nouveau concept de la chaîne survivra à la curiosité (un peu voyeuriste) du premier épisode.