Un reportage illustré par la « mauvaise vidéo »

Le 25 avril 2015, alors que nous apprenons les catastrophes subites par les habitants du Népal, les médias essayent de nous faire vivre en direct le séisme dévastateur qui a ôté la vie de près de 4300 personnes, selon les derniers bilans effectués.

Quand Liseron Boudoul, envoyé spécial de TF1, commence son reportage au lendemain du séisme « Voilà ce que les habitants de Katmandou (la capitale du Népal NDLR), ont vécu hier… », les images diffusées à l'écran par le journal de 20 heures de Claire Chazal font froid dans le dos. On y voit clairement un habitant filmer avec son portable l'effondrement d'un immeuble, s'en suit un nuage de fumée et la panique des habitants de la ville.

Publicité
Publicité

Heureusement, on peut compter sur les Twittos

Sauf que, cette vidéo n'a pas été tournée au Népal, et c'est un des twittos qui découvre la « supercherie » de TF1. Vincent poste sur son compte Twitter la vidéo originale qui provient du compte Dailymotion du site d'actualité insolite Spion, qui partage des vidéos du web. La vidéo s'intitule « Effondrement spectaculaire d'un immeuble en Égypte ». Alors comme tout bon téléspectateur, on se demande bien comment une vidéo filmée au Caire, en Égypte, a pu se retrouver liée aux catastrophes survenues au Népal.

La chaîne privée, qui reconnait avoir fait une erreur, s'est excusée pour cette « maladresse » dès le début du journal de 20 heures d'hier soir, présentée par Gilles Bouleau. Aujourd'hui, le site de TF1 a supprimé ce premier passage de la vidéo disponible en replay sur le site.

Publicité

À la place on y trouve un message d'erreur.

Ce n'est pas la première ni la dernière…

Ce n'est pas la première fois que TF1 se trompe et diffuse de mauvaises images à l'écran. Le 2 novembre 2013, pendant le journal de 20 heures, présenté par Claire Chazal, l'information commence par le meurtre de deux journalistes enlevés et tués au Mali. Mais, problème, TF1 diffuse les mauvaises photos de Claude Verlon et Ghislaine Dupont. La présentatrice présentera ses « plus vives excuses » au nom de la rédaction.

Le 15 juillet 2013, la catastrophe ferroviaire de Brétigny alimente tous les médias. Manque de chance pour TF1, c'est un accident de train survenu en Russie en mai 2013 qui est diffusé « par erreur » par la chaîne privée.

Le 12 mai 2009, la nouvelle tombe, une fusillade éclate dans un collège en Allemagne, et encore une fois la chaîne privée se « trompe » de photos, en illustrant son reportage par des images d'anciens tueurs allemands. Une « double erreur » puisque le journaliste présentait également le tueur sous le nom de Sebastian B, alors qu'il s'appelle en réalité Tim Kretschmer.

Publicité

Pardonné encore une fois, TF1 promet de faire attention…

Et nous finirons par « l'avant-dernière erreur » de TF1, survenue pas plus tard que le 26 mars dernier, Gilles Bouleau s'attarde sur la personnalité d'Andreas Lubitz, l'auteur présumé du crash de la Germanwings, sauf que c'est la photo d'un homonyme qui illustre le reportage. Il s'agissait tout simplement d'une mauvaise gestion des comptes Facebook d'Andreas Günter Lubitz et de celui d'Andreas G.

Alors tromperie ou confusion de la part de TF1 ? À vous d'en juger… #Télévision