Depuis le 15 juin dernier, et la diffusion Outre-Atlantique du dixième et dernier épisode de la saison 4 de Game of Thrones, les inconditionnels de la série de HBO ont rongé leur frein, impatients de découvrir les nouvelles aventures des familles Stark et Lannister, du séduisant Jon Snow et de la non moins envoûtante Khaleesi. Une attente insoutenable de dix mois qui va, enfin, prendre fin dans la nuit de dimanche à lundi, avec le début d'une saison 5 qui promet son lot d'intrigues, de trahisons, de batailles et d'aventures. Plongés dans une hibernation sans saveur depuis de trop longues semaines, les fans du Trône de Fer sont prêts : le 13 avril, à 3h du matin sur la chaîne OCS City (et simultanément dans 170 pays), ou un peu plus tard en téléchargement (illégal, la bienséance veut qu'on le rappelle), les premières notes, retentissantes, du légendaire générique (ta-tam-tatata-tam-tatatam) feront battre les coeurs et enflammeront les réseaux sociaux dans une sorte de délivrance orgasmique.

Publicité
Publicité



Où en étions-nous ?



Impossible de résumer en quelques lignes les multiples intrigues laissées en suspens il y a un peu moins d'un an. Mais pour commencer le cru 2015 de GOT, quelques rappels sur les personnages principaux sont essentiels. La saison 4 s'achève sur le jouissif meurtre du détestable Tywin Lannister par son fils Tyrion, condamné à mort après l'empoisonnement de l'affreux Roi Joffrey, mais qui parvient à s'échapper grâce à l'aide de l'eunuque Lord Varys. Alors que les cloches sonnent à Port-Royal, le petit homme est en fuite. Famille Lannister toujours : outre le baiser incestueux entre le preux chevalier Jaime et sa soeur avide de pouvoir Cersei, le nouveau roi, Tommen, est courtisé par Margaery Tyrell, promise de Joffrey, pour une alliance qui devrait unir deux familles redoutables.

Publicité

Côté Stark, la descente aux enfers enclenchée dans la saison 1 avec la mort du patriarche Eddard s'est poursuivie au fil des épisodes. Arya, qui errait depuis bien longtemps avec Sandor Clegane, dit le Limier, se retrouve seule après la mort de ce dernier. Livrée à elle-même, elle finit la saison 4 sur un bateau en direction d'une destination qui devrait être Braavos. Sansa, elle, après avoir échappé grâce à Petyr Baelish (dit Littlefinger) à l'infâme King Joffrey, puis à sa tante jalouse et déséquilibrée Lysa Arryn, commence à voir le bout du tunnel. Bran, enfin, poursuit sa route avec le silencieux Hodor et les enfants du marais, mais ne devrait pas figurer au générique de ce nouvel opus (il faudra attendre 2016 pour le retrouver). Jon Snow, le beau "bâtard" préféré des groupies de la série, nous a lui laissé le coeur brisé par la mort de sa rouquine, Ygritte. Alors qu'il parvient à repousser les sauvageons du Nord au pied du Mur, il est suppléé par Stannis Baratheon (et son armée), candidat au trône des Sept Couronnes.

Publicité

Enfin, nous avons laissé Daenerys Targaryen (Khaleesi) dans la cité portuaire de Meereen où ses dragons, de plus en plus imposants, commencent à terroriser la population. #Séries TV



Ce qu'il faut attendre de la saison 5



La saison 5 s'annonce d'ores-et-déjà charnière dans l'histoire de la série. Selon l'aveu des producteurs, David Benioff et D.B. Weiss, dans une interview accordée au magazine Rolling Stones, Game of Thrones va prendre une nouvelle dimension puisqu'enfin, les routes de nombreux personnages principaux vont se croiser : "Les intrigues vont commencer à fusionner. Cette saison sera une grande rencontre entre l'Est et l'Ouest. Il y a une histoire qui englobe la série et nous avons désormais dépassé le milieu, on se rapproche de la fin. Nous commençons à construire un crescendo, ce qui veut dire que les batailles doivent grandir et les choses doivent devenir plus dramatiques". La série devrait par ailleurs commencer à se démarquer de plus en plus de l'oeuvre de George R. R. Martin puisque le rythme d'écriture de ce dernier, malgré la parution du tome 6, "The Winds of Winter", prévue pour 2016, ne s'accorde pas avec celui de la diffusion télé. Cette saison doit en effet couvrir les tomes 4 et 5, et à l'issue de ces dix nouveaux épisodes, lecteurs et spectateurs en seront donc au même point. Reste à voir quels seront les partis pris choisis par les scénaristes de GOT : "Nous parlons avec George depuis longtemps, depuis que l'on sait que ça risque d'arriver, et nous savons vers où les choses se dirigent. Nous avançons dans la même direction. J'aimerais que nous n'ayons pas à spoiler certains événements, mais nous sommes en quelque sorte coincés. Le spectacle doit continuer, et c'est ce que nous allons faire" précise David Benioff, laissant ainsi entrevoir la possibilité que la série anticipe sur l'oeuvre de Martin. Impossible donc pour les lecteurs de savoir si certains de leurs personnages préférés viendront ou non gonfler la longue liste des victimes de la cruauté des Sept Royaumes. L'auteur lui-même prévient les fans : "Tout le monde a intérêt à rester vigilant. Les showrunners David Benioff et D.B. Weiss sont encore plus sanglants que moi. Des personnages vont mourir alors qu'ils ne meurent pas dans mes livres." Sans livrer au grand jour un secret d'État, on sait également qu'une bataille épique devrait animer cette nouvelle saison. Et les moyens mis en oeuvre sont sans précédent dans l'univers télévisuel : "Deux des décors dans lesquels nous avons tourné sont les plus grandes scènes que nous ayons jamais faites, en termes de tournage et de nombre d'effets. D'un point de vue de l'histoire, attendez-vous à un effet boule de neige. Il y a moins de pression à nous dépasser qu'à faire justice à l'histoire", insistent les producteurs. De là à y voir l'apogée du duel que se livrent depuis plusieurs années #Télévision et cinéma ? Une chose est sûre, voilà qui promet quelques heures de pur plaisir.