L'idole des adolescentes a laissé quelques traces lors de son passage en Argentine en 2013... Après avoir agressé un photographe lors de sa tournée, #Justin Bieber ne s'est jamais présenté à sa convocation judiciaire. Mais l'Argentine ne l'a pas oublié pour autant. Un juge a transmis à Interpol une demande de mandat d'arrêt international à l'encontre de la star, poursuivie pour agression.

Justin Bieber fuit ses responsabilités

Si l'efficacité de la #Justice française est souvent critiquée, la justice argentine, elle, ne laisse rien passer. Surtout pas les dérapages de stars. Cette fois-ci, les faits se sont déroulés en 2013, devant la boîte de nuit Ink, située dans le quartier de Palermo, à Buenos Aires.

Publicité
Publicité

Alors en pleine tournée dans la capitale du pays avec son spectacle Believe Tour, Justice Bieber, 21 ans, n'aurait pas apprécié d'être photographié à la sortie de la discothèque. D'aprés l'avocat du photographe, Mathias Morla, la star canadienne aurait ordonné à ses garde-du-corps de frapper l'auteur des clichés et de lui arracher son appareil-photo ainsi que son téléphone portable.

De plus, selon le gérant de la boîte de nuit, le chanteur aurait quitté l'établissement nocturne sans payer ses consommations.

En novembre 2014, Justin Bieber et l'un de ses garde-du-corps qui l'accompagnait durant la tournée, ont donc été convoqués par le juge Facundo Cubas, qui leur donnait deux mois pour se présenter à son bureau. La star canadienne a fait mine de rien savoir et n'a pas donné suite à cette convocation.

Publicité

Oubli ? Excès de zèle ? Peu importe. La justice argentine n'a pas lâché l'affaire.

Ce mercredi 8 avril 2015, le juge argentin Alberto Banos est passé à l'action, mettant ses menaces à exécution. Maria Soledad Nieto, une collaboratrice du magistrat, a déclaré à l'AFP : « Nous demandons l'arrestation de Justin Bieber à Interpol où qu'il se trouve dans le monde. Puisqu'il ne s'est jamais rendu à la convocation du juge, nous avons demandé son arrestation ».

Justin Bieber ne devrait pas être très difficile à trouver. Il a été vu dernièrement passant du bon temps au festival Coachella, aux États-Unis, en compagnie de Kendall Jenner, la demi-soeur de Kim et Khloe Kardashian.

Une star connue des services judiciaires

En Amérique du Sud, Justin Bieber n'est pas seulement connu des fans. Il est aussi très connu des services judiciaires et des établissements hôteliers. Parmi les déboires, le chanteur s'est fait virer d'un hôtel luxueux de Buenos Aires car ses fans histériques gênaient la tranquillité des autres clients. Toujours en Argentine, à Cordoba, il a été surpris en train de piétiner le drapeau argentin. À Rio de Janeiro, au Brésil, le chanteur a saccagé et vandalisé sa chambre d'hôtel et a fini par être remercié après avoir été vu aux bras de prostituées.

Tous ces dérapages ne l'ont pas empêché de recevoir, en 2013, le prix du meilleur artiste masculin aux MTV EMA.