Son accent du Brésil et son « ma chériiiiie, maagnifaiiiique ! » ne laissent personne indifférent. Cristina Cordula, l'animatrice des Reines du shopping sur M6 a révélé quelques secrets sur son émission au magazine Public ce lundi matin.

Les Reines du shopping : des règles strictes

Chaque semaine, sur M6, cinq candidates partent en shopping pour tenter de remporter un chèque de 1 000 euros. « Les cinq épisodes d'une semaine sont tournés sur cinq jours. Chaque jour, une candidate part en shopping », explique Cristina Cordula au magazine Public. Les femmes sélectionnées ont trois heures et un budget imposé par Cristina pour respecter le thème qui leur est donné, choisi par la production, M6 et Cristina.

Publicité
Publicité

Dit comme cela, ça semble simple. Et pourtant, participer aux Reines du shopping n'est pas chose facile !

Les candidates doivent en plus se tenir à une liste de magasins de la capitale. Non mesdemoiselles, si vous comptiez participer aux Reines du shopping, vous ne pourrez pas aller dans vos enseignes préférées ! Comme l'indique Cristina Cordula, les candidates prennent connaissance des magasins « seulement pendant leur shopping... Impossible d'effectuer un éventuel repérage avant le tournage. »

Des candidates sous tensions

Les fans de l'émission les Reines du shopping le savent, les règles sont les mêmes pour toutes les candidates. Elles ont trois heures pour faire l'intégralité de leur shopping, à savoir acheter leurs vêtements, accessoires, chaussures et faire leur mise en beauté, et pas une minute de plus. A elles de savoir gérer leur temps ! « Une assistante de production lance le chronomètre à la descente du van et suit la candidate », indique Cristina Cordula.

Publicité

Ici encore, pas de place pour la triche.

Comme toutes #Télé-réalités, les cinq candidates de la semaine sont payées pour participer aux Reines du shopping. En revanche, ne pensez pas que ce sont les cachets exorbitants des Anges de la Télé-réalité ou autre émission. Dans celle animée par Cristina Cordula, les candidates reçoivent « une centaine d'euros ». En plus, elles ont le droit de « garder leur tenue, pour une valeur de 300 à 500 euros, et l'argent qui reste de leur enveloppe », précise Cristina.

Après le temps, le meilleur ennemi des candidates des Reines du shopping est le stress. Certaines seraient même paniquées et exécrables. « Courir pieds nus dans la rue pour gagner du temps », comme indique Cristina Cordula, ça ne leur fait pas peur. « Elles font passer un mauvais quart d'heure aux vendeurs, aux coiffeurs ou aux maquilleurs », poursuit l'animatrice des Reines du shopping. Bien heureusement, à la fin de leur shopping, les candidates n'oublient pas de présenter leurs excuses à leur souffre-douleur.

Publicité

Cristina Cordula : l'animatrice préférée des Français

L'ancienne mannequin brésilienne a su gagner leur cœur des Français. En effet, la « soublaïme » coach en image de 50 ans a été récemment sacrée « animatrice préférée des Français ». Cristina Cordula est qualifiée d'animatrice « la plus «dynamique» (33% des votes) et la plus «dans l'air du temps» (27%). Les téléspectateurs la trouvent également «sympathique» (32%), «sexy» (26%) et «chaleureuse» (23%) », selon l'étude Animat édition 2015, publiée par Stratégies.

Ce lundi 4 mai, une énième semaine des Reines du shopping débutera sur M6 à 17 h 40. Catherine, Sandra, Marie-France, Narjisse et Julia, les cinq candidates de cette semaine, devront faire leur shopping en essayant de respecter le thème « Soyez chic en mixant les matières » ! #Célébrités #Télévision