Gérard Depardieu n'est "pas touché" par les critiques émises par Sophie Marceau à son encontre, dans une interview pour Gala, il lui lance tout de même une petite pique.

Sortie de Sophie Marceau dans Society

"C'est un prédateur, Depardieu, il faut qu'il bouffe tout et tout le monde (...) C'est pour ça que Depardieu est Depardieu" a déclaré Sophie Marceau lors d'une interview au magazine Society consacrée à sa carrière.

En 1985, l'actrice joue dans "Police" de Maurice Pialat où figure aussi Gérard Depardieu. Une expérience qu'elle ne semble pas avoir vraiment appréciée : "J'avais pris le temps d'expliquer à Pialat que l'insulte, l'affrontement et le conflit, ça ne sert à rien avec moi. Je me ferme comme une huître quand on me rudoie. Mais Depardieu ne voulait pas que ça se passe bien entre son réalisateur préféré et moi. Il y perdait de son autorité. Donc il s'est employé à nous monter l'un contre l'autre, Pialat et moi. C'est un prédateur, Depardieu, il faut qu'il bouffe tout et tout le monde (...) C'est pour ça que Depardieu est Depardieu", lance-t-elle.

Publicité
Publicité

La réponse de Gérard Depardieu dans Gala

Le magazine Gala qui a publié une interview de Gérard Depardieu, n'a pas manqué d'interroger le comédien sur les déclarations de l'actrice préférée des Français. Et Gérard Depardieu ne semble pas franchement marqué par la sortie de Sophie Marceau, il est même plutôt compréhensif : "Ni touché, ni choqué, non. Elle l'a ressenti comme ça. Elle était très jeune quand on a tourné ce film avec Pialat et c'est vrai qu'à l'époque, j'étais un peu préda­teur. Donc ses propos ne sont pas gênants. C'est ce qu'elle pense, alors pourquoi pas, ça ne me dérange pas du tout !" dit-il.

Il finit quand même par la taquiner un peu sur la fréquence de ses accidents vestimentaires : "Ce qui me touche, parfois, c'est que je me demande pourquoi il n'y a que chez elle que l'on voit tantôt un sein, tantôt une culot­te…" n'a-t-il pas manqué d'ajouter.

Publicité

Des accidents vestimentaires sexy

Sophie Marceau a, en effet, la fâcheuse habitude de dévoiler malencontreusement une partie de son anatomie lors du prestigieux #Festival de Cannes. Ainsi, sous les yeux des photographes, l'actrice perdait une bretelle de sa robe sur le tapis rouge en 2005, dévoilant un sein. Cette année, c'est en se rendant à une soirée privée sur la croisette que ce sein a, à nouveau été dévoilé, tandis que la culotte de Sophie Marceau a été aperçue sur le tapis rouge...

BN #Cinéma #Célébrités