C'est une scène que les amateurs de films d'arts martiaux n'ont pas oubliée. Remuant les fesses entre deux jolies Thaïlandaises, Jean-Claude Van Damme, héros du classique Kickboxer, envoie une volée de semelles à un groupe de loubards jaloux de son grand écart. Près de trente après, et à bientôt 55 ans, l'acteur belge demeure dans une forme splendide. Pour tester la souplesse de son invité, Conan O'Brien a eu la bonne idée de lui proposer un reboot de la scène, sous les projecteurs de la chaîne américaine TBS. 


JCVD évoque le remake de Kickboxer

Sourire aux lèvres, flanqué d'une casquette, JCVD se trémousse joyeusement avant que deux individus ne viennent lui chercher des noises. Comme en 1989, la rigolade tourne au pugilat. Les cascadeurs, embauchés pour l'occasion, s'écroulent l'un après l'autre et Conan se joint à la danse devant un public conquis.

Au détour de la rencontre, Van Damme explique qu'un nouveau Kickboxer est en préparation avec un casting particulièrement alléchant puisqu'il réunit notamment le catcheur Dave Batista (Drax dans Les Gardiens de la galaxie) ainsi que le Canadien Georges St-Pierre (ancien Champion welterweight de l'UFC). Discret sur le plan médiatique, Jean-Claude n'en demeure pas moins très occupé. D'ailleurs, son passage chez O'Brien avait pour but de promouvoir la sortie de son nouveau film, Pound of Flesh

Pound of Flesh : quand Van Damme lutte contre des trafiquants d'organes

Réalisé par Ernie Barbarash, Pound of Flesh est un film d'action brutal. À l'écran, Van Damme incarne Deacon et prend en chasse un réseau mafieux lui ayant volé un rein. Ce même rein, organe initialement promis à la nièce du héros, devient l'objet d'une course contre la montre.

Diminué physiquement, Deacon se heurte à des hommes qui n'ont rien d'enfants de chœur. Quand il est question de sauver un proche, au #Cinéma de l'oncle Sam, le dialogue entre deux parties a peu de chances de se régler dans la diplomatie. Il est même forcément sanglant puisque John Salvitti (Blade 2, Hero, Flashpoint) a pris les commandes chorégraphiques des combats. Autant dire que Pound of Flesh donne un rôle sur mesure aux Muscles from Brussels.

Après l'épisode humoristique de Welcome to the Jungle et les studios de publicité (Volvo et Coors Light), JCVD renoue avec ce qui fait sa force : la frappe bien placée... de préférence dans la mâchoire des bandits les plus malfaisants.  #Célébrités #Etats-Unis

Sorti aux États-Unis le 7 mai dans une sélection de 3 000 salles, Pound of Flesh n'a pas été annoncé en France.