Alex Goude, le célèbre animateur de La France à un incroyable talent sur M6 vient de réaliser son coming out dans une interview à Gala ! Homosexualité, homoparentalité, l'animateur assume tout… Père d'un petit Elliot depuis février 2015, un fils né d'une mère porteuse aux États-Unis, il souhaiterait avoir un autre enfant...

"Faire bouger les mentalités"

« Je le revendique : nous sommes deux hommes, nous avons fait un enfant et çà se passe bien », voilà les mots d'Alex Goude. Si l'animateur a choisit de lever le voile sur sa vie personnelle, après s'être marié en 2013, c'est notamment pour « faire bouger les mentalités ».

Publicité
Publicité

Il explique également qu'il n'aurait jamais évoqué sa vie privée s'il n'avait pas reçu des témoignages « désespérés » de la part de jeunes homosexuels ...

Le recours à la GPA pour avoir un enfant

Mais la grande révélation dans cette interview reste le fait qu'il révèle qu'il est le papa d'un petit garçon âgé de trois mois. On voit Alex Goude, son mari Romain et leur fils prénommé Elliot qui posent pour le magazine Gala depuis leur maison à Las Vegas, aux États-unis. Cet enfant, l'animateur de M6 a pu l'avoir grâce à une mère porteuse. Effectivement, en France, le législateur n'autorise pas la gestation pour autrui (GPA). Alex Goude confie son envie de ne pas mentir, estimant que « pour être en mesure d'adopter, en France, aujourd'hui, on doit taire son homosexualité. »

« Le sujet est tabou »

L'animateur de La France à un incroyable talent indique au cours de l'interview que la chaîne de #Télévision M6 a toujours été mise au courant de son orientation sexuelle et de son choix d'avoir un enfant par GPA.

Publicité

« Au sein du show-biz français, nous ne sommes pas les seuls à avoir eu recours à la gestation pour autrui, mais le sujet est tabou. », explique-t-il.

Pourtant Alex Goude souhaite déjà avoir un autre enfant ! Un processus long à mettre en place, puisque pour avoir son premier enfant d'une mère porteuse, il a dû s'y prendre dès 2013 et passer toutes une série d'examens avec des psychologiques... #Etats-Unis #Homosexualité